Close

Bach Passion

Le festival toulousain le plus déjanté et le plus créatif qui soit célèbre sa première décennie. Passe ton Bach d’Abord a dix ans ! Ce long week-end annuel consacré au père de la musique occidentale rassemble depuis sa création les publics les plus divers autour de son œuvre et de ses nombreuses déclinaisons. Pour chaque édition, Michel Brun et son Ensemble Baroque de Toulouse mobilisent les musiciens de tous horizons que Bach inspire pour le plus grand bonheur des spectateurs animés par une légitime curiosité. Le premier long week-end du mois de juin (soit cette année les 2, 3 et 4 juin) verra une fois encore la Ville rose vibrer aux échos d’une musique devenue presque universelle.

Michel Brun

Comme on ne change pas un principe qui fonctionne si bien, les modalités de base de cette grande manifestation restent les mêmes : partager et attirer tous les publics possibles, et surtout ceux qui n’ont jamais osé franchir les portes des salles de concert, dans une farandole de manifestations courtes (de l’ordre d’une demi-heure) hébergées dans une trentaine de lieux patrimoniaux ou insolites répartis au centre de la cité. Durant ce week-end, la musique sera partout, d’une salle de concert à la voûte d’une chapelle méconnue, d’une librairie à un bar, ou à la cour d’un bel hôtel particulier.

De grands artistes de la musique baroque, mais aussi de nombreux représentants de la scène des musiques actuelles, seront réunis pour mettre Toulouse aux couleurs du plus grand compositeur baroque.

La centaine de concerts et évènements courts organisée pour cette dixième édition est en outre placée sous le signe de la Passion !

L’Ensemble Baroque de Toulouse

Fondé en 1998 par le flûtiste, chef d’orchestre et pédagogue Michel Brun, l’Ensemble Baroque de Toulouse est le fruit d’une longue histoire faite de passion, de rencontres et d’amitié. Il se spécialise dans la musique du XVIIIème siècle et propose régulièrement des programmes originaux mêlant création et répertoire ancien. En 2014, il a recrée l’opéra-ballet Le Triomphe des Arts de Bernard-Aymable Dupuy, l’unique opéra baroque créé à Toulouse, et en a réalisé un enregistrement, publié en 2016 et largement salué par la critique musicale.

La présentation en clôture du festival de la Passion selon Saint -Matthieu constituera la contribution majeure de l’Ensemble Baroque de Toulouse à cette 10ème édition du festival. Sous la direction de Michel Brun, l’ensemble instrumental (Marie Rouquié et Gabriel Grosbard, violons solos) et le Chœur Baroque de Toulouse seront rejoints par le Chœur Conférences Vocales et le Chœur d’enfants La Lauzeta (direction Laetitia Toulouse).

La Passion selon Saint-Matthieu, sommet de l’art de Jean-Sébastien Bach, n’est pas un ouvrage isolé mais plutôt le point culminant d’une longue tradition remontant au Moyen-Âge. Il semble que Bach ait écrit cinq Passions, dont malheureusement seulement deux nous sont parvenues : une selon Saint-Jean et celle selon Saint-Matthieu. Cette dernière est d’une complexité et d’une richesse prodigieuses. Bach recourt à deux orchestres et deux chœurs, ce qui lui permet d’obtenir une très large palette expressive. C’est ainsi qu’il peut choisir soit de faire dialoguer les deux masses sonores en forme de question/réponse, soit au contraire de les mêler dans un apparent désordre s’il veut traduire la violence de la foule réclamant la mort du Christ. Cette représentation exceptionnelle aura lieu le dimanche 4 juin à 17 h à la Halle aux Grains.

Le samedi 3 juin à 14 h, au Couvent des Jacobins (Salle Capitulaire) aura lieu l’habituel concert de présentation par Michel Brun entouré de l’Ensemble Baroque de Toulouse et du Chœur Baroque de Toulouse.

L’Ensemble Baroque de Toulouse et le Choeur, sous la direction de Michel Brun

En outre, trois rencontres en musique permettront à tous les publics de s’informer sur quelques clefs de cette Passion. Le samedi 3 juin, à 15 h dans la cour du CROUS et à 18 h dans chapelle de l’Hôtel-Dieu, puis le dimanche 4 juin à 11 h à la Halle aux Grains Michel Brun évoquera la construction de ce monument musical, le rôle qu’y jouent les deux chœurs et la poésie du langage pratiqué par Bach.

Les invités

Si les musiciens et les choristes de l’Ensemble Baroque de Toulouse occuperont une partie importante de la programmation, ils invitent de nombreux collègues français et étranger de talents.

Le concert d’ouverture, le 2 juin à 20 h 30 à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines, réunira Marie-Christine Barrault, récitante, et Jean-Patrice Brosse, clavecin, dans une évocation poétique de L’Art de la Fugue et des Chroniques d’Anna Magdalena Bach, la seconde épouse du Cantor.

Tout au long du week-end se succèderont des musiciens, des artistes d’origines diverses qui rendront un hommage original, fidèle ou décalé au compositeur. Nous pourrons entendre et voir notamment les jeunes solistes internationaux du Concert de l’Hostel-Dieu (sur les influences et interactions entre la musique du Cantor de Leipzig et celles de ses contemporains français) le pianiste Frédéric Vaysse-Knitter (avec la Sonate Appassionata de Beethoven), les musiciens du Trio Ayònis (illustrant la modernité de Bach), l’ensemble Tubaccordéon réunissant deux musiciens virtuoses Sylvain Picard et Grégory Daltin, la violoniste et altiste Clara Cernat, dans le riche répertoire pour instrument solo de Bach lui-même…

Le Kalakan Trio

Les Musiques actuelles au cœur de la ville

Passe ton Bach d’abord propose chaque année à des artistes des musiques actuelles de s’inspirer de Bach. Cette année, les voix et percussions du Kalakan Trio & Invités, côtoieront le Bach flamenco de Veronica Vallecillo et Raphaël Perraud, l’accordéon solo de Michel Macias, les quatre chanteuses des Divaskets (évoquant Bach to the future !), ou encore les trois lurons loufoques de Vent d’Haleine…

Passe ton Bach d’abord est également une occasion unique de redécouvrir les trésors architecturaux de la ville de Toulouse. Parmi les 30 lieux qui ouvrent leurs portes au public et à la musique pendant le week-end du Festival, certains le font de manière exceptionnelle, comme

La Grand ‘Chambre de la Cour d’Appel, le Vieux-Temple, ou encore l’Hôtel-Dieu, en plus des lieux plus habituels que sont le Couvent des Jacobins, la Chapelle des Carmélites, l’Auditorium Saint -Pierre des Cuisines, etc…

Enfin, comme cela est devenu une tradition, Passe ton Bach d’abord organise ou co-organise des manifestations diverses pour préparer les publics à la déferlante Bach ! Une série d’événements regroupés sous l’expression imagée Révise ton Bach ! sera offerte en amont du Festival, du 12 mai au 1er juin.

En pratique…

Le programme détaillé du festival est disponible sur le site internet de l’Ensemble Baroque de Toulouse : www.passetonbachdabord.com, et au téléphone : 05 61 52 73 13 ou 06 28 02 30 62. Les conditions d’accès aux manifestations restent très avantageuses. Outre les manifestations en entrée libre, il n’en coûtera que 6 € par concert payant (gratuit pour les moins de 12 ans), sauf concerts exceptionnels.

Il existe en outre de multiples formules avantageuses, des « Parcours », permettant d’assister à une sélection de concerts

Portez de bonnes chaussures et lancez-vous dans l’aventure !

Serge Chauzy
une chronique de ClassicToulouse

Passe ton Bach d’abord
2, 3 & 4 juin 2017 – Toulouse

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de