Close

Portraits d’Instagramers #22 : @unconcernedphotographs

23 Mai Publié par dans Médias, Photo, Portraits | Commentaires

Durant plusieurs semaines, nous allons vous faire découvrir certains amateurs de photos, faisant partager leur expérience dans une communauté très active numériquement : les Instagramers, les plus toulousains d’entre eux étant mis si souvent en lumière par @igerstoulouse. Utilisant l’application mobile Instagram (d’où leur nom), le but est de redécouvrir Toulouse par leurs yeux de photographes, mais aussi de découvrir plus en avant qui ils sont, et quels rapports ils entretiennent avec l’art, avec Toulouse et avec la vie même.

Un peu de douceur pour cette nouvelle découverte avec @unconcernedphotographs, étudiante en sciences humaines et développant une galerie particulièrement délicate.

@unconcernedphotographs, photo de @jmranaivoson

D.V : Quel est ton quartier toulousain préféré, et pourquoi ?

@Unconcernedphotographs (U) : J’aime bien les bords de Garonne car je trouve que les gens qui se trouvent au bord de l’eau sont vachement intéressants, ils sont dans leur univers. Ca me fait penser au poème de Baudelaire « L’Homme et la mer ». Ils racontent une histoire, tu vas avoir plein de profils différents. Quand je prends ces gens en photo, j’aimerais raconter quelque chose. Le mec assis le regard dans le vide avec son vélo, parait complètement insignifiant, complètement « con », personne ne le regarde et pourtant il dégage quelque chose de mystique. Surtout, il ne faut pas troubler ce truc qui se dégage, si les personnes me voient les prendre en photo, c’est foutu. Après, il y a de la beauté partout, je ne pense pas qu’il faille se limiter à un quartier, à une mode, à une norme etc. Il faut composer avec ce qu’on a, puis même dans ce qui nous parait moche à première vue, il y a de la beauté. Rien n’est moche, tout est beau.

« Ne pas déranger »

D.V : Quel genre t’attire le plus dans la photographie ? Car ta galerie est très hétérogène.

U : J’aime beaucoup les artistes du XXème siècle que se soit en littérature, en peinture, en musique, en photographie etc. « Unconcernedphotographs » vient d’une série photo de Man Ray, qui est un de mes photographes préférés. Quand je prends une photo, il y a souvent une chanson qui me vient, ou une citation. Et si jamais ce n’est pas le cas, je vais passer des heures sur Internet à chercher LA chanson, LA citation qui ira avec ma photo. J’apprends beaucoup de choses car quand je ne connais pas un auteur (de la citation),  je fais des recherches sur lui. C’est très enrichissant. Ensuite, c’est vrai que je n’ai pas de genre précis. Je ne veux pas me limiter à un genre. Je prends ce que je trouve beau, ce qui me plait, ce qui me touche. Quelque chose qui raconte quelque chose. J’aime les choses qui ont une âme. Cela dépend de mes humeurs aussi. Si les personnes qui aiment mes photos ressentent des choses en les voyant, même si c’est du dégoût, c’est qu’au final ma photo n’est pas trop mal. Par contre, j’ai un zéro pointé en technique, c’est la catastrophe. Pourtant, la plupart de mes photos sont prises en manuel, je connais deux trois bases mais bon à chaque fois que je fais une photo, je (re)découvre mon appareil. Je vais tourner la molette, appuyer sur des boutons et ca fera ce que ça fera. *rires* Je rigole car combien de fois, des potes de la photo sont venus me dire « Mais Eva c’est normal que tu n’y arrives pas ! T’as vu ton ouverture ? Et t’es en combien là ? Eh ben le diaphragme ? » et moi « Ah mais oui ! Je suis bête! T’inquiète » « Tu prends pas la photo ? » « Euh ben non finalement, ca m’inspire pas » *rires*

L’importance de l’art dans la photographie d’@unconcernedphotographs.

D.V : « Sois un arc-en-ciel dans le nuage de quelqu’un » est ton leitmotiv. La photo te sert donc à remettre un peu de couleur dans la vie, ou plutôt à essayer de transmettre les couleurs que toi tu vois auprès tes autres ?

U : Je ne sais pas. J’aime beaucoup cette citation, elle est optimiste, puis oui, si mon feed peut faire du bien à certains, c’est tout ce que je souhaite. Mais bon je ne suis pas sûre d’en être là *rires*. Je pense que t’es toujours le bonheur de quelqu’un, même si ton bonheur n’est plus là, il faut continuer d’être le bonheur, l’arc-en-ciel de la personne qui a besoin de nous, tu vois ? Puis ça rejoint un peu l’idée qu’il y a de la beauté partout. Même avec un temps peu clément, il peut y avoir un magnifique arc-en-ciel en plein milieu des nuages noirs et tristes. Alors si certains voient mes photos comme leur arc-en-ciel au milieu de leur ciel gris, que demande le peuple ?

D.V : Chaque semaine on essaye de découvrir un photo avec son artiste. Peux-tu nous parler de celle-là ?

La photo du jour

U : Hasard. Si je devais décrire cette photo en un mot ce serait « hasard ». J’étais donc avec mon pote Chris (@roy.kust), on a fait des photos devant les tags et puis il posait à coté de la voiture à gauche. Et là je vois l’autre voiture et je lui dis « mets toi au milieu et fais un truc, ce que tu veux mais fais un truc ». Il a fait ça et voilà le résultat. On dirait que c’est fait exprès, qu’on a emmené les voitures là, qu’on a fait exprès d’en mettre une de face et une dans l’autre sens, alors que pas du tout. On a eu beaucoup de chances. On en a fait plein ! Mais celle-là c’est la première de la série et la mieux. C’est peut-être la seule photo dont je suis plutôt fière.

D.V : Que penses-tu d’IgersToulouse et comment peuvent-ils progresser encore selon toi ?

U : IgersToulouse m’a quand même apporté pas mal de choses. Surtout des amis, de très belles rencontres, c’est le plus important car malgré qu’Instagram soit du virtuel, il ne faut pas oublier les valeurs humaines. J’aimerais bien faire un petit texte pour tout le monde, mais cela serait trop long *rires*. IgersToulouse a été un tremplin sur Instagram et m’a ouvert des portes, j’ai pu faire des choses que je n’aurais sûrement jamais faites, participer à une avant première, participer à des visites gratuites d’expo dans les musées, faire partie d’IsawToulouse, découvrir la culture urbaine… Beaucoup d’événements et à chaque fois des rencontres très enrichissantes. IgersToulouse, c’est des rencontres autour d’une même passion. Pour la question du progrès, ils se débrouillent très bien tout seul *rires*.

D.V : Enfin, pourquoi la photographie ?

U : Pour commencer, je pense que cela vient de mes influences qui viennent pour la plupart de mes grand-parents maternelles. J’ai passé la moitié de mon enfance avec eux, dans un camping-car à jouer les roots et en écoutant « Nostalgie », en boucle. J’ai toujours vu ma grand-mère peindre des Picasso ou des Van Gogh. J’ai aussi fait de la peinture étant plus jeune. Pour moi, la peinture et la photo sont liées. La photo c’est comme une peinture en plus évoluée. Tu dois trouver ton style, ta technique. Ce n’est pas simplement appuyer sur un bouton. C’est un exutoire, également. Si je me sens triste, hop ! Je prends mon appareil et je vais me vider la tête. J’essaye toujours de mettre un peu de moi dans mes photos. Ca fait longtemps que je fais de la photo mais je n’osais pas les montrer car c’est se dévoiler. J’avais pas envie qu’on me juge ou que l’on me dise « Non mais regarde là elle ! Elle a un reflex, elle se croit photographe »alors que je n’ai pas la prétention de dire que je suis une photographe. Je suis juste une nana qui a un reflex et qui essaye de faire des trucs. C’est une passion et j’aimerais que cela reste une passion. Je ne veux pas en faire mon métier car cela serait trop formaté et ça ne me convient pas.

@unconcernedphotographs, et sa galerie poétique.

Nous remercions infiniment @unconcernedphotographs pour sa sympathie et pour ce point de vue très enrichissant sur la photographie. Evidemment, nous ne pouvons que vous conseiller d’aller découvrir sa galerie en cliquant ci-dessous :

Quant à nous, on se retrouve très bientôt pour une nouvelle découverte, que nous espérons tout aussi agréable. D’ici là, n’oubliez pas que « la beauté est partout ».


David Vacher


Portraits d’Instagramers #1 : @Coralietlse                                       Portraits d’Instagramers #2 : @j.solal
Portraits d’Instagramers #3 : @clefmenthe_in     Portraits d’Instagramers #4 : @julietteveutdusoleil
Portraits d’Instagramers #5 : @photog_raphy31                     Portraits d’Instagramers #6 : @ry4n_31
Portraits d’Instagramers #7 : @y.vigourel                                    Portraits d’Instagramers #8 : @julio.flo
Portraits d’Instagramers #9 : @manondez

Portraits de ManIgers 1/6 : @veroniqueacerbis
Portraits de ManIgers 2/6 : @arinyx
Portraits de ManIgers 3/6 : @caumique
Portraits de ManIgers 4/6 : @juanitographe
Portraits de ManIgers 5/6 : @toulouz_1
Portraits de ManIgers 6/6 : @veryfabulousfab

Portraits d’Instagramers #11 : @Claireclemz                               Portraits d’Instagramers #12 : @will_tm
Portraits d’Instagramers #13 : @jacadit                                 Portraits d’Instagramers #14 : @remysirieix
Portraits d’Instagramers #15 : @guitch__                                  Portraits d’Instagramers #16 : @Bilna_31
Portraits d’Instagramers #17 : @Rowanlacey                        Portraits d’Instagramers #18 : @walex_mtb
Portraits d’Instagramers #19 : @winyde

Portraits de Partenaires 1/3 : Le TFC
Portraits de Partenaires 2/3 : L’Office de Tourisme de Toulouse
Portraits de Partenaires 3/3 : Ax 3 Domaines

Portraits d’Instagramers #21 : @peter_ostling

Partager : Facebook Twitter Email

 


David Vacher Plus d'articles de