Close

Portraits d’Instagramers #6 : @ry4n_31

06 Jan Publié par dans Médias, Photo, Portraits | Commentaires

Durant plusieurs semaines, nous allons vous faire découvrir certains amateurs de photos, faisant partager leur expérience dans une communauté très active numériquement : les Instagramers, mis si souvent en lumière par @igerstoulouse. Utilisant l’application mobile Instagram (d’où leur nom), le but est de redécouvrir Toulouse par leurs yeux de photographes, mais aussi de découvrir plus en avant qui ils sont, et quels rapports ils entretiennent avec l’art, avec Toulouse et avec la vie même.

Nous allons découvrir aujourd’hui @ry4n_31, jeune photographe de 17 ans étudiant dans l’énergie et l’environnement, et qui partage notamment sa passion entre portraits et urban.

@ry4n_31, photo prise par @doxshadow

@ry4n_31, photo prise par @doxshadow

D.V : Vivant à Toulouse, quel est le quartier qui t’inspire le plus et pourquoi?

@ry4n_31 (R) : Il n’y a pas forcément de quartiers qui m’inspirent plus que d’autres à Toulouse. C’est plutôt l’ambiance ou une vue particulière à un moment particulier qui vont m’inspirer. Mais, si je dois en donner un, ce serait les Carmes car ce quartier est à la fois traditionnel et contemporain, notamment avec son parking qui vient créer une rupture dans ce style typiquement toulousain; et j’aime ça!

"Une vue particulière, à un moment particulier"

« Une vue particulière, à un moment particulier »

D.V : On voit beaucoup de portraits sur ton compte. Est-ce un style photo que tu apprécies, ou est-ce un moyen de partager ta passion avec ton entourage?

R : J’ai commencé la photographie de portrait en Septembre, et tout récemment je photographie des modèles par le moyen de collaboration, et je dois avouer que j’adore ça ! A la base, quand j’ai commencé la photographie il y a un an, jamais je n’aurais pensé que je ferais du portrait un jour ! J’étais bien plus attiré par le paysage et les poses longues. Mais, ce qui m’a fait passer le cap, c’est quand j’ai découvert de magnifiques comptes Instagram français qui eux aussi font du portrait. (Voici quelques uns de ces comptes : @bluxeyes, @mcxlorpics, @bhrnphotographie). Je trouve que le portrait est une source infinie d’inspiration, les contraintes sont moins rudes que celles du paysages, mais je ne dit pas que le portrait est facile car ce serait réducteur. C’est une technique à acquérir, par exemple pour détendre le modèle ou les diriger lorsque qu’il pose devant l’objectif.

Les portraits, parfois sans mise en scène.

Les portraits, parfois sans mise en scène.

Mais Instagram, c’est aussi un moyen pour moi de partager mon travail avec mes amis, mais aussi dans le reste du Monde. Quand je vois mes statistiques de profil, je suis content de voir que le deuxième pays qui consulte le plus mon profil sont les Etats-Unis. Je sais que je suis un petit compte avec une petite visibilité, mais l’essentiel, je pense, est que je m’amuse à être sur ce réseau, à partager mon boulot et à donner des conseils aux gens qui en demandent car on a tous été débutant un jour.

D.V : On voit aussi  beaucoup de photos urbaines. Arrives-tu à concilier l’architecture de Toulouse avec la Street Photography?

R : Oui, il suffit d’aller dans les endroits qui ne possèdent pas d’architecture traditionnelle en premier lieu *rires*, ou de bien cadrer pour de pas voir les édifices toulousains. Les parkings et les lieux plutôt peu fréquentés font partie de la Street Photography ! Car il existe bel et bien des différentes perceptions et interprétations de ce qu’est réellement la Street Photography.

D.V : Il existe une communauté forte sur Instagram, organisée et surplombée dans la ville rose par Igerstoulouse. Qu’attends-tu de ces organisateurs pour le futur?

R : Pour le futur de cette communauté, je n’attends pas spécialement grand chose d’eux, car, sans être chauvin, nous avons une superbe communauté à Toulouse et une des plus dynamiques. Cela s’est vu notamment quand il a fallu sortir tôt le matin (à 6h45), et que nous étions nombreux au rendez-vous; dans la joie et la bonne humeur ! Les rendez-vous entre les différents instagramers sont assez fréquents et j’apprécie tout particulièrement ces moments pour rencontrer de nouvelles personnes; car oui, il y a toujours de nouvelles personnes lors de ces sorties ! elles sont très bien accueillies et intégrées et je trouve cela génial qu’ils prennent le temps de s’intéresser à tout le monde, alors que nous sommes plus de 150 à Toulouse! Cela fait un an que je les connais, et ils se débrouillent très bien dans leur rôle ! Mais ce qui est super avec eux, c’est qu’avant d’être des managers d’IgersToulouse, ce sont avant tout des humains qui sont accessibles quand on veut leur parler et se voir en dehors des sorties organisées par eux.

Une communauté vivant dans l'harmonie et l'émerveillement d'une ville.

Une communauté vivant dans l’harmonie et l’émerveillement d’une ville.

D.V : Tu te dis autodidacte. Quels-sont, pour toi, les meilleurs moyens de progresser en photographie?

R : Oui, je me proclame autodidacte mais on en apprend toujours des autres personnes que l’on côtoie. J’ai lu énormément de revues et regarder des vidéos sur Internet, et surtout la pratique ! Mais l’année prochaine je voudrais rentrer dans une école de Photographie à Toulouse, j’en ai encore énormément à apprendre du côté de la professionnalisation et de la post-production. Mais la technique photo pour moi est une passion, et je pourrais lire de cela pendant des heures ! *rires*

Post production pourtant bien utilisée.

Post production pourtant bien utilisée.

D.V : Enfin, pourquoi la photographie?

R : La photographie est à la fois quelque chose de technique et d’artistique, et qui demande l’utilisation des nouvelles technologies et cela m’a attiré ! Mais la photo surtout pour capturer de beaux moments, pour s’en souvenir quand on les revoie plusieurs années après! On fait sourire des personnes quand ils se voient sur les photos qu’ils aiment. Et cela n’a pas de prix pour les autres et pour nous; c’est pourquoi j’ai choisi la photo.

On remercie chaleureusement @ry4n_31 pour ses réponses aussi complètes qu’éclairantes, notamment sur le portrait que nous découvrons avec lui, mais aussi sur ce qu’est la photographie par ceux qui la pratiquent.

Cliquez sur la photo !

Cliquez sur la photo !

Notons que @ry4n_31 recherche actuellement des danseuses dans le cadre d’un projet photographique : « Une danseuse en ville », qui permettrait de mélanger cette pratique artistique à notre chère ville rose. Rendez-vous sur son profil pour lui demander plus de renseignements, ou tout simplement pour voir des clichés somptueux. Nous nous retrouvons ce week-end pour découvrir la Découverte du Dimanche d’IgersToulouse! D’ici là, n’hésitez pas à faire de votre entourage un modèle.

David Vacher


Portraits d’Instagramers #1 : @Coralietlse
Portraits d’Instagramers #2 : @j.solal
Portraits d’Instagramers #3 : @clefmenthe_in
Portraits d’Instagramers #4 : @julietteveutdusoleil
Portraits d’Instagramers #5 : @photog_raphy31

Partager : Facebook Twitter Email

 


David Vacher Plus d'articles de