Close

Stefano Gervasoni en création toulousaine

20 Jan Publié par dans Musique | Commentaires

C’est le Théâtre Garonne qui accueille le prochain spectacle du vivifiant cycle des Présences Vocales. Le 24 janvier seront donc créées à Toulouse les pièces intitulées « Dir – In Dir » et « DESCDESESASF » du compositeur italien Stefano Gervasoni. Ces deux œuvres ont été créées à Witten (Allemagne) au cours des « Tage für Neue Kammermusik ». Ecrite pour sextuor vocal et sextuor à cordes, « Dir – In Dir » a été créé le 6 mai 2011, par les ensembles Exaudi et L’Instant Donné, sous la direction de James Weeks. « DESCDESESASF », pièce destinée à un trio à cordes : violon, alto, violoncelle, l’a été le 22 avril 1995, par le Trio Recherche.

Le compositeur italien Stefano Gervasoni

Stefano Gervasoni est né à Bergame en 1962. Il suit des études de piano puis, après avoir sollicité à l’âge de dix-sept ans environ les conseils de Luigi Nono, il commence des études de composition au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan avec Luca Lombardi. Il les poursuivra avec Niccolo Castiglioni, et Azio Corghi, avec lequel il acquiert un métier approfondi. Il étudiera plus tard ponctuellement avec György Kurtág en Hongrie en 1990, puis à l’Ircam en 1992. Ses rencontres avec Brian Ferneyhough, Peter Eötvös et Helmut Lachenmann ont été essentielles dans son parcours.

Installé à Paris durant trois ans, de 1992 à 1995, Stefano Gervasoni reçoit plusieurs commandes et obtient la bourse de l’Académie de France à Rome, où il réside en 1995-1996. Il avait auparavant obtenu différents prix en Italie. Participant du Forum Junger Komponisten de Cologne puis de l’Internationales Komponistenseminar à Vienne (1994), il est invité à donner un séminaire à Darmstadt en 1998 et une master class de composition à Royaumont en 2001. En 2005, il reçoit une bourse de la DAAD qui lui permet de passer une année à Berlin. L’année suivante, il est nommé professeur de composition au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

Depuis 1992, Stefano Gervasoni a reçu de nombreuses commandes d’ensembles et de festivals, et en 1997, la série Musique Française d’Aujourd’hui a publié un disque-portrait avec l’ensemble Contrechamps. Son catalogue comprend une soixantaine de pièces allant du solo à l’effectif orchestral et de nombreuses œuvres vocales.

L’ensemble vocal britannique Exaudi

L’œuvre « Dir – In Dir », présentée dans le cadre des Présences Vocales, est composée sur treize distiques tirés du Voyageur Chérubinique du poète mystique du XVIIème siècle, Angelus Silesius. Le 24 janvier, au Théâtre Garonne, elle sera interprétée par les deux ensembles ayant participé à sa création, Exaudi et L’Instant Donné. La partition « DESCDESESASF », trio « rito » (rite) pour violon, alto et violoncelle, illustre un double hommage : à Robert Schumann et à ses Fantasiestücke op. 12, d’une part, et à Paul Celan et à son poème Aschenglorie, d’autre part. Elle sera jouée à Toulouse par les musiciens de l’ensemble L’Instant Donné.

Les musiciens de l’ensemble instrumental L’instant Donné

Fondé en 2002, Exaudi est devenu l’un des ensembles vocaux britanniques de tout premier plan dans le domaine de la musique contemporaine. Avec un répertoire qui s’étend d’Ockeghem à Ferneyhough, de Tallis à Xénakis,Exaudi passionne tous les publics grâce à ses exécutions imaginatives et audacieuses des plus intéressantes musiques nouvelles.

L’Instant Donné est un ensemble instrumental singulier. Dédié à l’interprétation de la musique de chambre d’aujourd’hui, principalement non dirigée, il fonctionne depuis 2002 de manière collégiale. Si la géométrie du groupe varie en fonction des œuvres jouées, les interprètes sont fixes : neuf musiciens membres (flûte, hautbois, clarinette, harpe, piano, percussion, violon, alto, violoncelle), ce qui ne l’empêche pas d’accueillir régulièrement des invités, dont précisément l’ensemble vocal Exaudi.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

jeudi 24 janvier à 20h00- Théâtre Garonne
Réservation

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de