Close

Exposition Graffiti & Street Art : vive Mister Freeze

27 Sep Publié par dans Arts plastiques | Commentaires

La 3ème édition de l’exposition Mister Freeze, dédiée au Graffiti & au Street Art, se déroule du 26 septembre au 3 octobre prochain à Toulouse sur le site du 50cinq, ancien bâtiment industriel réhabilité en 2015 (2 500m2).

Ce rendez-vous majeur de l’art urbain contemporain, initié et organisé par l’association Faute O Graff, épaulée par l’association 50cinq, réunira dans un esprit d’ouverture une quarantaine d’artistes internationaux, reconnus et émergeants. Cette association est  elle-même composée d’artistes reconnus et d’experts avisés de l’art urbain et a pour ambition de surprendre et sensibiliser le public par une riche programmation artistique.

Mr Freeze

Ilk qui dit de son art ludique, clairsemé de couleurs et de formes psychédéliques, qu’il n’est jamais qu’une main tendue pour sombrer dans l’obscurité d’un univers imaginaire organique et oppressant.

On se doit de remarquer tout de suite que l’exposition est entièrement gratuite pour le public, et qu’elle est non rémunérée. Qu’elle a pu aussi se mettre en place grâce à la solidarité indéfectible qui lie les intervenants, solidarité qui imprègne fortement le monde des graffeurs depuis le début de leur manifestation dans l’illégalité, dirons-nous !! L’un d’eux, venu spécialement de l’île de La Réunion, Gorg One (Gorgone) en a porté témoignage encore.

IMG_1212

Gorg One et son univers qui s’affirme dans une esthétique florale, animale, graphique et poétique

On n’est pas dans une galerie, ni dans un musée. L’expo’ peut avoir lieu grâce à l’investissement privé quant au lieu, le 50cinq, la première friche industrielle réhabilitée en lieu culturel privé à Toulouse, et avec de nombreux partenaires. C’est une  expo tournée sur l’extérieur avec des grafs sur de grandes façades. Il y a une thématique puisque “Lost & Found“ soit, des objets perdus, et trouvés comme sources d’inspiration. 18 graffeurs sont nouveaux sur le site. Mais quand on sait que la plupart de ces grafs seront effacés ou abimés par le temps ou recouverts par d’autres, ou saccagés !! C’est un peu déstabilisant, sauf pour le créateur qui sait tout cela. Heureusement, il y a la photo, la vidéo, et la possibilité de se mettre en relation avec un futur amateur qui pourra passer commande. Et cela, sans intermédiaire.

Maye

Maye dont les fresques nécessitent aérosols en nombre et, nacelle élévatrice !!

C’est un véritable défi de Mister Freeze qui est de créer une exposition véritablement monumentale de courte durée dans un lieu ô combien inattendu, placée cette année sous la thématique « Lost & Found ». Exposition qui doit être sûrement la première en France de cette envergure, dans ce lieu, privé, remarquons-le, qui, si les ouvriers d’alors de Latécoère revenaient n’auraient pas fini d’écarquiller les yeux. Ces hangars semblaient attendre avec impatience la manifestation de tous ces talents. Mais, pas besoin de remonter aussi loin pour être surpris. Nous sommes en plein art urbain.

IMG_1249

Gris 1. Fresques monumentales nécessitant des hectolitres de couleurs !!

Les artistes présentent différentes facettes de cet art urbain contemporain allant de la toile, à la fresque monumentale et à l’installation in situ. Reconnu dans le monde entier comme symbole de l’innovation et de la spontanéité, l’art urbain souffre toujours d’être enfermé dans des clichés, alors que ses acteurs majeurs s’efforcent d’évoluer hors des sentiers battus, cherchant toujours à surprendre et à expérimenter. Démonstration sera faite que nous sommes loin, très loin de tous ce qui est appelé couramment graffitis par l’Homo vulgarus, et qui relève davantage de salissures exécutées par des “vide-bombes“ écervelées et sans talent.

L’ensemble de toutes les œuvres exposées vont refléter dans leur diversité, richesse et vitalité de ce mouvement artistique en plein développement.

IMG_1237

Poes, graffeur à l’univers onirique et plein d’humour

Quelques mots sur une association pleine de détermination. Fondée en 2010, Faute O Graff est une association qui réunit un collectif d’artistes ayant pour objectif une diffusion de l’art au plus grand nombre sur des supports variés.

Dans cette perspective, le collectif mène des actions artistiques oscillant entre interventions spécifiques sur commandes et expositions spécialisées dans l’art urbain et les arts graphiques.

Le nom de l’association Faute O Graff évoque la variété des disciplines pratiquées par ses membres, du graffiti à la photographie en passant par la menuiserie, ou encore la ferronnerie.

IMG_1231

Katre, parisien, explore les lieux désaffectés et, seconde passion, le graffiti, ici partie intégrante d’une installation

Au fur et à mesure des rencontres et des projets, le collectif s’est agrandi, s’est modifié et compte désormais une dizaine d’artistes, au sein duquel chacun développe son originalité. Tous les artistes de l’association pratiquent des disciplines différentes (peinture, photographie, illustration, graphisme, sculpture, webdesign, réalisation…) qui se révèlent complémentaires et riches d’enseignements pour chacun.

IMG_1226

les rues de Toulouse portent la trace de cet artiste dont les peintures, illégales ! sont la base de son travail.

La pluridisciplinarité des membres de l’association Faute O Graff en fait sa force. Elle permet à chacun d’avancer à la fois individuellement et collectivement. Dans cette dynamique, les artistes du collectif s’investissent dans la formation de jeunes talents partageant la même passion.

Dans une démarche d’éducation populaire, ils contribuent par ailleurs à initier petits et grands à l’art urbain en les invitant à participer à des ateliers, conférences, performances et fresques murales…

Les projets développés par l’association sont pensés dans une dynamique d’ouverture consistant à diversifier les supports et les surfaces pour rester en mouvement.

On en profite pour suggérer à qui de droit, une formidable opportunité qui se présente dans notre bonne ville de Toulouse, plutôt réputée pour ses vrais graffeurs et ses belles fresques en son temps. Sur l’avenue de Grande-Bretagne, sur plusieurs centaines de mètres, tout le long de ce que l’on appelle La Cartoucherie, il y a un mur qui ne demande qu’à être recouvert de fresques. Tous les exposants au 50cinq pourraient s’y retrouver au vu des dimensions. La Mairie n’a plus qu’à solliciter tous les bâtisseurs qui œuvrent derrière ce mur gigantesque en longueur. On sait que la principale difficulté rencontrée par les artistes, c’est le support, trouver un support et qu’il soit autorisé. En voilà un de tout prêt.

IMG_1246

Sébastien Preschoux, un passionné d’art optique. Que ce soit ses dessins géométriques ou ses installations filaires, l’artiste conçoit tout à la main pour créer l’effet de surprise d’une œuvre spontanée et redéfinir l’identité du créateur.

Michel Grialou

Sites internet

Exposition Mister Freeze

50cinq

Espace Cobalt

Faute O Graff

Mister Freeze 2015

___________

Partager : Facebook Twitter Email

 


Michel Grialou Plus d'articles de