Close

Musique et solidarité

14 Déc Publié par dans Musique classique | Commentaires

L’Orchestre national du Capitole soutient une juste et belle cause, celle de la Fondation Marie-Louise, en organisant un concert caritatif à son bénéfice. Cette Fondation s’est donné pour but de créer et prendre en charge des structures adaptées aux personnes en situation de handicap, et de mettre en œuvre tous les moyens permettant l’accession des personnes handicapées à la plus grande autonomie possible. Le jeune chef britannique Ben Gernon et le légendaire pianiste français François-René Duchâble seront les acteurs de ce concert du 21 décembre.

Le pianiste François-René Duchable

La Fondation Marie-Louise, c’est en même temps un prénom, une réunion de parents d’enfants handicapés, des bénévoles, des établissements et des projets. Marie-Louise est tout simplement le prénom d’une arrière-grand-mère qui, par amour pour son arrière-petite-fille si « différente », a donné, à Gratentour, un terrain sur lequel devait être construit, pour elle et d’autres enfants comme elle, un lieu de vie adapté. Ainsi fut créée une Maison d’Accueil et de Soins destinée à recevoir une population mixte de personnes sur-handicapées et polyhandicapées, à partir de 18 ans, sans limite d’âge, en internat, demi-internat, internat de rupture et week-end. La Fondation mène de nombreux projets avec le soutien de la Caisse d’Épargne de Midi-Pyrénées, via le dispositif Écureuil & Solidarité. François-René Duchâble et Ben Gernon, ainsi que l’Orchestre national du Capitole, apportent donc leur généreux concours au soutien de ces actions.

Virtuose du clavier de renommée internationale, vagabond dans l’âme, François-René Duchâble, encouragé en 1973 par Arthur Rubinstein s’est délivré des parcours obligés. Trente années de concerts dans les temples de la musique lui ont valu la reconnaissance du public, de prestigieux chefs d’orchestre (Karajan, Herreweghe, Sawallisch, Svetlanov, Janowski, Plasson, Dutoit, Casadesus, Lombard, Gardiner, etc.) et de nombreuses distinctions musicales : pour les Études de Chopin, celles de Liszt, les Sonates de Beethoven, les Concertos de Ravel, sans oublier la parution du DVD consacré aux cinq concertos de Beethoven qui lui valut à nouveau les Victoires de la musique en 2004.

Aujourd’hui, François-René Duchâble considère davantage la musique comme un plaisir à partager. Le choix de ses partenaires, son goût irrésistible pour le plein air et son penchant pour l’insolite, l’amènent à jouer dans des lieux souvent inattendus où la musique s’intègre à l’environnement.

Le pianiste sera à Toulouse le soliste du Concerto pour piano et orchestre n°1 de Piotr Ilitch Tchaïkovski, vaste fresque partagée entre un dynamisme intense et un généreux épanchement lyrique.

Le jeune chef d’orchestre britannique Ben Gernon – Photo Kevin Leighton –

Né en 1989, Ben Gernon apparaît pour la première fois à Toulouse à la tête de l’Orchestre national du Capitole. Il a étudié à la Guildhall School of Music and Drama de Londres avec Sian Edwards et Sir Colin Davis. Il a remporté en 2013 le Prix Nestlé-Jeune chef d’orchestre du Festival de Salzbourg. Reconnu pour son autorité naturelle au pupitre et ses interprétations mêlant précision et émotion, il est l’un des jeunes chefs les plus recherchés de sa génération. Premier chef invité de l’Orchestre Philharmonique de la BBC (2017-2018), il a déjà dirigé l’Orchestre Symphonique de Vienne, le Philharmonique Royal de Stockholm, l’Orchestre de la Radio suédoise et, aux États-Unis, les orchestres de Chicago, de Los Angeles et de Houston. Ben Gernon dirigera ce 21 décembre, outre le Concerto pour piano n° 1 de Tchaïkovski, l’ouverture de l’opéra de Rossini, Le Barbier de Séville, puis la Symphonie n° 2 de Beethoven.

Serge Chauzy
une chronique de ClassicToulouse


Orchestre National du Capitole
Ben Gernon (direction)
François-René Duchâble (piano)

Halle aux Grains
jeudi 21 décembre 2017 à 20h00

Billetterie en Ligne

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de