Close

Suspended Animation – A corps perdu dans l’espace numérique au Musée des Abattoirs

02 Oct Publié par dans Exposition | Commentaires

Dans la science-fiction, en médecine, Suspended Animation se réfère au ralentissement des processus vitaux afin de prolonger la vie.

C’est aussi le nom de l’exposition qui, depuis le 24 juin et jusqu’au 26 novembre, occupe le premier étage du Musée des Abattoirs, explorant l’impact des mondes virtuels sur nos expériences tangibles.

Fruit d’une collaboration internationale, présentée pour la première fois au Hishhorn Museum and Sculpture Garden de Washington, ce passage à Toulouse est son unique étape européenne, enrichie de trois artistes.

Toutefois, il ne s’agit pas d’une exposition au sens conventionnel du terme, mais d’une installation hautement immersive, où le spectateur pénètre, dérive et s’implique plus qu’il ne la regarde.

A travers un labyrinthe, une succession de salles, de coudes et de recoins alternant obscurité,  lumière et pénombre, il est confronté aux recherches de neufs plasticiens et plongé dans autant d’univers : les panneaux publicitaires dystopiques du toulousain Antoine Catala. Les déclamations poétiques du vidéaste britannique Ed Atkins. Les toiles apparemment classiques de l’américaine Avery Singer, pourtant générées par ordinateur.

Ces propositions inattendues répondent au désir du commissaire d’exposition Gianni Gezter d’appréhender le virtuel sous l’angle de l’humanisme, ce qui n’est pas la seule surprise du dispositif.

Car il n’y a pas vraiment de frontière physique entre ces différents espaces : les échos des œuvres des uns touchent les œuvres des autres et se mêlent aux conversations ambiantes. Les voix circulent, les corps, dans un dédale où toute logique est abolie. Bientôt, vous aurez perdu votre sens de l’orientation et la notion du temps.

Cette scénographie est l’œuvre ultime de l’installation. Fonctionnant comme une mise en abyme, elle offre une perception nouvelle de son sous-titre, A corps perdu dans l’espace numérique, quand vous réalisez que ce corps, c’est le vôtre.

Ainsi, si le virtuel est le thème premier de Suspended Animation, les visiteurs en sont la composante fondamentale, soulignant sa perspective: l’humain, au cœur de tout.

Eva Kristina Mindszenti


Suspended Amination – A corps perdu dans l’espace numérique

Les Abattoirs – Musée-FRAC Occitanie Toulouse

Jusqu’au 26 novembre 2017

76 allées Charles-de-Fitte

Toulouse

Photographies © EKM

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Eva Kristina Mindszenti Plus d'articles de