Close

Pause Guitare 2017 J1 : Féfé – Renaud – ZZ Top

10 Juil Publié par dans Festival, Musique | Commentaires

Depuis quelques années maintenant, le festival Pause Guitare propose une programmation très solide à tous les albigeois. Alignant les têtes d’affiche, ils sont même devenus au fil des ans l’un des plus gros événements musicaux du Tarn voire d’Occitanie. De quoi mettre l’eau à la bouche, avec comme cerise sur le gâteau un groupe international plus impressionnant à chaque édition. Si l’année dernière Elton John et John Baez avaient fait le déplacement, il s’agit aujourd’hui d’un mythe qui ravira certainement les fans les plus rockeurs : les ZZ Top.

Si le public présent assez tôt dans la journée est là, c’est qu’au nombre de tee-shirts de tournées on peut deviner le nombre de fans des deux barbus. Ces tee-shirts se mêlent également à ceux du deuxième artiste de ce soir, qui est venu se rajouter assez tardivement à l’affiche : Renaud. À eux-deux, ils ont amassé un public assez important, constitué notamment de quinquagénaires désireux de retrouver l’âme rock de l’époque. Pourtant, le premier artiste de ce soir tranche véritablement puisqu’il apportera sa musique hors-classe, mais que l’on placerait de manière un peu imprécise entre le Rap, le reggae et l’ambiant. Il s’agit de Féfé, anciennement rappeur au sein du très connu Saïan Supa Crew, qu’il quittera pour se lancer dans une carrière solo tournée vers la variété. Et en effet, son set à Pause Guitare sera beaucoup plus variété, avec un brin de soleil et de fraîcheur renvoyant des good vibes. À entendre des bribes de conversation dans le public, beaucoup semble le découvrir de manière extrêmement positive ; de fait son énergie débordante et sa bonne communication avec le public ont fini par conquérir ce-dernier. En somme un très bon live, avec en prime des musiciens talentueux qui lancent comme il se doit cette 21ème édition sous un soleil de plomb.

Féfé à Pause Guitare. Crédits photos : David Vacher

Avec un petit temps pour le changement de plateau (raisonnable, malgré l’impatience des fans présents), vient le temps du concert de Renaud. Et c’était très particulier… Même si beaucoup préféraient de pas les voir, les séquelles des années passées sont indéniables. Voix éraillée, présence scénique limitée, problème de chant : le spectacle est difficile à appréhender normalement malgré la bonne prestation des musiciens autour. Mais voilà, il s’agit bien de Renaud et sa carrière monumentale ainsi que sa personnalité sont toujours vivantes. Guère besoin de chanter : le public connait tout le répertoire sur le bout des doigts et l’entonnera sur l’heure et demi que durera le concert. Que ce soit des anciennes chansons (Mistral Gagnant, Manhattan-Kaboul, En cloque) ou des nouveaux titres sortis du dernier album tels que Les Mots, J’ai embrassé un flic ou Toujours vivant, les défauts de l’interprétation sont masqués par la volonté et l’enthousiasme de la fosse ! Mister Renard œuvrera quand même, entre chaque chanson, à discuter un peu avec son public avec quelques traits d’humour, nous faisant oublier un peu le choc – bien que ces discussions sont visiblement similaires à chacun de ses concerts. Ascenseur émotionnel donc, entre le plaisir de retrouver un des mythes de la chanson française et la mauvaise surprise de voir son état dégradé.

Renaud à Pause Guitare. Crédits photos : David Vacher

Leur état à eux est impressionnant. Les ZZ Top semblent faire de la musique depuis 300 ans, mais leur énergie demeure démoniaque et aussi remarquable que leurs barbes, certainement des plus mythiques sur cette Terre. Simplement accompagnés d’un batteur (excellent d’ailleurs), ils démontrent une fois encore sur Pause Guitare que la composition instrumentale la plus simple est parfois très efficace. Éveillant la nostalgie de certains, déclenchant des pas endiablés chez les autres, les ZZ Top demeurent intemporels et universels tant leur musique touche du monde. Sachant eux aussi profiter (ils ont passé 5 jours sur Albi, entre petit train et musée Toulouse-Lautrec), ils feront passer à beaucoup des fans ici présents un excellent moment musical, en interprétant certains des grands classiques de leur carrière à l’instar de La Grange. On les savait froissés à un moment donné, avec des shows entiers à se bouder ; tout a disparu aujourd’hui et l’on retrouve la paire synchronisée et motivée pour enchaîner quelques petits mouvements sympathiques. Un show light viendra joliment peaufiner le live, qui aura répondu aux attentes de tout le monde visiblement.

Les ZZ Top à Pause Guitare. Crédits photos : David Vacher.

Hétérogène : voici ce qu’aura été cette soirée entre le rayonnement positif de Féfé, l’émotion de Renaud et l’énergie débordante des ZZ Top. Elle fera un peu écho à celle de Dimanche annonçait également comme plus rock avec en finishing Les Insus. Autant le concert de Renaud était artistiquement raté (du moins au niveau de la voix, mais si importante malgré tout dans sa production), autant il aura fait survivre la flamme qu’il y avait déjà dans le cœur des gens malgré le choc émotionnel. Quant aux deux autres prestations, elles étaient d’excellente facture avec un punch très motivant pour la suite de cette 21ème édition.

David Vacher

Partager : Facebook Twitter Email

 


David Vacher Plus d'articles de