Close

Le match Orgue de Saint-Sernin – Cloches de la Daurade : deux trésors en lice pour la victoire de Toulouse

30 Mai Publié par dans Mécénat | Commentaires

La Mairie de Toulouse lance depuis 2016 de vastes opérations de restauration du patrimoine historique toulousain pour rendre à ces précieux monuments tout leur éclat.

De manière inédite, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine, défenseur historique du patrimoine, elle invite les Toulousains à affirmer leur attachement aux joyaux patrimoniaux de la ville en devenant les arbitres-mécènes d’un match opposant deux challengers exceptionnels : le Grand Orgue de la Basilique Saint-Sernin et les Cloches de Notre-Dame de la Daurade.

Représentant le Centre-Ville : le Grand Orgue de la Basilique Saint-Sernin.

Dressé depuis bientôt 130 ans mais toujours tourné vers l’avenir, ses 3000 tuyaux ont fait résonner les Chorals de Bach autant que les Improvisations d’Olivier Messiaen.

Œuvre du facteur d’orgue Aristide Cavaillé-Coll, connu comme « le Stradivarius de l’orgue », il est le dernier représentant intact au Monde de son art admirable.

Célèbre des Amériques jusqu’en Asie, il attire les interprètes de tous continents et justifie à lui seul la création du Festival Toulouse Les Orgues.

Sa dernière restauration remontant à 1996, il nécessite un relevage, soit une opération de dépoussiérage, réglage ou changement des pièces vieillissantes.

.

Représentant Les Quais : les Cloches de Notre Dame de la Daurade.

S’inscrivant dans un ouvrage de réfection globale de la basilique par la Ville de Toulouse, cet ensemble campanaire, constitué de cinq cloches, s’est tu depuis 40 ans.

Instrument de musique à part entière, il est constitué de deux grandes cloches conçues pour sonner à la volée et de trois petites fixes.

A la rénovation du carillon s’ajoutera la fonte de deux cloches supplémentaires : l’une de 220 kg produisant un Do dièse et l’autre de 50 kilos, résonnant en Si bémol.

Cette gamme de notes enrichie permettra à la basilique, tombeau du grand poète toulousain Peire Goudouli, de chanter de nouveau, et d’entonner l’ancienne mélodie de l’Église des Minimes : les premières mesures de Ô Toulouse par Claude Nougaro.

.

La Ville de Toulouse propose donc aux particuliers et aux entreprises de s’associer à ces opérations de restauration grâce à une collecte de fonds avec la Fondation du Patrimoine.

Tous les dons comptent, du plus humble au plus extravagant. Ils seront intégralement investis dans la réhabilitation de ces deux joyaux patrimoniaux.

Exceptionnellement dans le cadre d’un match: il est tout à fait possible de miser sur les deux.

Quitte à gâcher le suspens, les gagnants sont déjà connus : notre ville, son histoire, la Culture en général et chaque Toulousain en particulier.

A vos marques, prêts ? Pariez.

Eva Kristina Mindszenti

Les paris restent ouverts jusqu’au 5 octobre.


Team Orgue

Team Cloches

Basilique Saint-Sernin @ Patrice Nin

Partager : Facebook Twitter Email

 


Eva Kristina Mindszenti Plus d'articles de