Close

Un Chevalier pour les adieux de Renée Fleming

03 Mai Publié par dans Cinéma, Opéra | Comments

A l’aube de sa soixantaine, le soprano américain Renée Fleming entame une tournée d’adieux. Le MET de New York lui offre pour cela une nouvelle production de cette comédie dramatique absolument géniale, co-signée Richard Strauss et Hugo von Hofmannsthal : Le Chevalier à la Rose.

Depuis 20 ans Renée Fleming chante la Maréchale sur les plus grandes scènes du monde, à commencer par l’Opéra de Paris en 1997. Elle a fait sien le rôle de cette femme qui, voyant l’âge avancer, comprend que son jeune amant Octavian doit s’envoler vers d’autres amours. Ce drame du temps qui passe, Strauss et Hofmannsthal l’ont dissimulé dans une comédie au rythme incroyable, parsemé de valses, de clins d’œil à la commedia dell’arte et d’élans d’une nostalgie à fendre l’âme. Ce sommet de l’Histoire de l’art lyrique comprend quelques scènes devenues mythiques. Il en est ainsi de l’arrivée, au premier acte, du Chevalier, moment comme suspendu dans le temps, un véritable éblouissement, et puis, bien sûr, le fameux trio du dernier acte, dans la lumière d’un renoncement émouvant, lorsque la Maréchale dit adieu à son amant en le jetant littéralement dans les bras de Sophie, chef d’œuvre dans le chef d’œuvre, autant musical que vocal et dramatique. On ne peut en sortir que la gorge serrée et les yeux emplis de larmes. Un monument !

Aux côtés de Renée Fleming, le mezzo Elina Garanca chantera pour la première fois à New York un rôle dont elle est quasiment titulaire à l’Opéra de Vienne, celui travesti d’Octavian, le soprano Erin Morley est également une habituée du personnage de Sophie, enfin la basse Günther Groissböck est un baron Ochs que se disputent autant le Festival de Salzbourg que la Scala de Milan, c’est dire ! Le maestro allemand Sebastian Weigle est un spécialiste reconnu des répertoires mozartien, wagnérien et straussien. La nouvelle production, signée Robert Carsen, créée au Covent Garden de Londres fin 2016, sera l’écrin indispensable à un tel événement. Nous assisterons à la dernière représentation de cette série du Chevalier à la Rose. Emotion en vue…

.

Rendez-vous donc le samedi 13 mai au Gaumont Wilson à 18h30 et au Gaumont Labège à 17h30, un peu plus tôt donc afin de bénéficier de la conférence pré-retransmission au cours de laquelle Robert Pénavayre vous fera pénétrer les arcanes dramatiques et vocaux de cet ouvrage et vous parlera des interprètes de la soirée.

Réservations aux guichets de ces cinémas ainsi que sur www.pathelive.com

Serge Chauzy


Le Chevalier à la Rose (Strauss)

samedi 13 mai 20l7 à 18h30 (Gaumont Wilson) et 17h30 (Gaumont Labège)

En direct depuis le Metropolitan Opera de New-York

Diffusé dans vos cinémas Gaumont de Toulouse

Réservations

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de