Close

Le chambriste

05 Avr Publié par dans Musique classique | Comments

Adam Laloum se produit avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse à la Halle aux Grains de Toulouse et au Dôme d’Auch, et avec la violoniste Mi-Sa Yang au Théâtre Garonne.


Né il y a trente ans à Toulouse, Adam Laloum (photo) a remporté cette année sa première Victoire de la Musique de soliste instrumental – il fut nommé à deux reprises dans cette catégorie et une première fois en tant que révélation. Il est remarqué par la presse en 2009, alors qu’il remporte le Premier prix du prestigieux concours Clara Haskil. Débutant l’apprentissage du piano à l’âge de dix ans, il a poursuivi ses études au Conservatoire de Toulouse, avant d’intégrer le Conservatoire national supérieur de Musique de Paris. «Il est raffiné, sensible et discret ; son toucher est merveilleux», constatait à l’époque le pianiste Philippe Cassard dans les colonnes du quotidien Le Monde.

À la Halle aux Grains de Toulouse et au Dôme d’Auch, il interprétera avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, placé sous la direction du chef américain Joseph Swensen, le Concerto « Jeunehomme » de Mozart. Jeune virtuose française dont le compositeur était épris, Mademoiselle Jeunehomme est la dédicataire de cette œuvre créée en 1777 par Mozart. Le premier grand concerto du musicien, écrit à l’âge de 21 ans, est la preuve de la maturité de ce dernier qui s’affranchit ici des normes du concerto trop sage de l’époque. Abandonnant les conventions viennoises, il s’attache à construire un dialogue permanent entre le soliste et l’orchestre, à explorer une veine expressive foisonnante et à multiplier les innovations formelles. Il préfigure ainsi les concertos de l’ère romantique.

Adam Laloum retournera à la Halle aux Grains avant l’été pour interpréter le Deuxième concerto de Brahms, avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse placé sous la direction du jeune chef Maxim Emelyanychev. Ce concert sera donné au profit de la Fondation Toulouse Cancer Santé. «J’ai joué mon premier concerto à l’âge de 21 ans, ce qui est plutôt tard, comparé à mes collègues, mais les opportunités ne se sont jamais présentées. C’était le Deuxième concerto de Brahms et c’était très grisant ! Aujourd’hui, mon répertoire de concertos s’élargit progressivement, mais ça reste quelque chose de très spécial, qui me demande une préparation psychologique très différente de celle des récitals. Il y a des concertos de Mozart et de Brahms avec lesquels je me sens très proche, car j’ai le sentiment de faire de la musique de chambre, d’être en dialogue permanent, ce qui n’est pas le cas dans un concerto de Rachmaninov»(1), avoue Adam Laloum.

Soliste remarquable, il est aussi un brillant chambriste, s’illustrant notamment avec le très prisé Quatuor Modigliani lors de deux éditions du festival Toulouse d’été. En 2015, il a créé le festival Les Pages Musicales de Lagrasse, dans l’Aude, où il invite chaque été de jeunes musiciens réputés à le rejoindre pour quelques soirées de musique de chambre. Adam Laloum a également formé le Trio Les Esprits avec le violoncelliste Victor Julien-Laferrière et la violoniste Mi-Sa Yang. D’origine coréenne, cette dernière le rejoindra à Toulouse pour donner un double programme sur la scène du Théâtre Garonne, lors du troisième rendez-vous du cycle Musique 360°. Ils interprèteront la 28e Sonate de Wolfgang Amadeus Mozart, la Fantaisie en do majeur de Franz Schubert, la Sonate de Claude Debussy, les Cinq Mélodies de Serge Prokofiev et la Première Sonate de Johannes Brahms.

Jérôme Gac


 
(1) pianiste.fr, février 2013

Concerto n° 9 « Jeunehomme » de Mozart par A. Laloum (piano),
Symphonie n° 6 de Bruckner par J. Swensen (direction).

Vendredi 7 avril, 20h00, à la Halle aux Grains,
place Dupuy, Toulouse. Tél. : 05 62 61 65 00.
Samedi 8 avril, 21h00, au Dôme,
allée des Arts, Auch. Tél. 05 63 38 55 56.

Sonate n°28 de Mozart, Fantaisie en do majeur de Schubert, mardi 16 mai,
Sonate de Debussy, Cinq Mélodies de Prokofiev, Sonate n°1 de Brahms, mercredi 17 mai,
par A. Laloum (piano) et Mi-Sa Yang (violon), 20h00, au Théâtre Garonne
,
1, avenue du Château d’eau, Toulouse. Tél. 05 62 48 54 77.

Concerto n°2 de Brahms par A. Laloum (piano),
Symphonie n° 7 de Beethoven par M. Emelyanychev (direction),
vendredi 16 juin, 20h00, à la Halle aux Grains
,
place Dupuy, Toulouse.


.

Rédaction : redaction@culture31.com
Communication / Partenariats : contact@culture31.com


 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de