Close

Seuls

18 Fév Publié par dans Cinéma | Comments

Comédie fantastique à la française

Ils sont cinq ados, deux filles et trois garçons, d’horizons différents. Ils se réveillent ce matin-là et se retrouvent seuls au monde. Plus personne à la maison, ni dans les rues, ni ailleurs. Ils finissent par se rencontrer tout de même et forment une petite équipe décidée à en savoir plus. Mais, bientôt, une attaque inconnue leur annonce qu’ils ne sont pas tout à fait seuls. De plus, à l’horizon, un immense nuage de fumée avance inexorablement sur leur ville. Le réalisateur français David Moreau continue ici, avec ce cinquième long, son cheminement dans le genre fantastique, lorgnant au passage, mais je n’en dirai pas plus, sur Night Shyamalan…

seuls film

Est-ce pour autant une réussite ? Poser ainsi la question est déjà y répondre. Clairement non et en particulier en raison de l’amateurisme de la distribution, black, blanc, beur par obligation, on imagine, et jeune par définition certes, mais tout de même. De plus, le scénario se révèle à l’analyse assez approximatif. La scène finale annonce une suite à ce teen movie qui tente tant bien que mal de copier ses homologues d’Outre Atlantique. Pour rivaliser, David Moreau va devoir repenser sa copie sérieusement.

Robert Pénavayre

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de