Close

Quatrième édition de la rencontre Vins et Toiles et toujours, le succès est au rendez-vous

13 Oct Publié par dans Exposition, Mécénat | Comments

L’Agence de communication Numéro Z avait bien fait les choses pour cette soirée privée annuelle automnale. ET ce, alors que l’Espace choisi n’est pas particulièrement facile à rendre convivial. La réussite de la rencontre a été facilitée par le thème choisi : ce sera la rue comme fil conducteur, la rue et ses accessoires : La RUE (est) vers l’ART. Une thématique choisie par la société Razel-Bec, filiale du groupe des travaux publics Fayat.

razel

Ce nom étant maintenant inséparable de quelques flacons de breuvages des vignobles Clément Fayat. Ne pas citer le Château La Dominique, Saint-Emilion grand cru classé serait criminel !! On y joint le Château Clément Pichon, Haut-Médoc cru bourgeois. Tous ces vins étaient en accompagnement de mets préparés par Skandi Groupe Pergos, grand traiteur de la région. Ayant convié aussi tout ce petit monde, on n’oublie pas la Société Lherm TP – Midi-Pyrénées.

razel

Pour répondre au thème choisi en relation à la sculpture, le design, l’affichage, la publicité et le graffiti, L’Agence de communication Numéro Z a décidé de mettre à l’honneur quelques artistes urbains toulousains. Choix délicat car ils se trouvent être de plus en plus nombreux. Côté Street Art, on retrouve un des animateurs les plus concernés dont le travail est visible toujours sur un mur d’immeuble, au moins, mais aussi qui était présent sur la toute dernière manifestation dénommée Mister Freeze dont il est un des animateurs, j’ai nommé Cedric (Rezo). En collaboration avec L’Agence de communication Numéro Z, une exposition de mobilier urbain était présente avec Chat Maigre. Son radar couvert de légos et flashant sans discernement les invités, les élus comme les acteurs institutionnels et autres, a fait fureur. De même que son banc multicolore.

razel-bec-25

Armand Kouby

On n’oublie pas les affiches lacérées de l’artiste toulousain Armand Kouby, de même que le travail de Fernando Costa, sorte de détournement de plaques aussi bien que de panneaux liés à l’automobile mais aussi à la signalisation sur nos routes. Une façon de faire appel à la couleur d’une autre manière. Avec des installations lumineuses subtiles, le lieu présentait ainsi une ambiance joyeuse et décontractée, un espace de véritable convivialité. C’était bien le but de la rencontre, à n’en pas douter.

razel

Fernando Costa

On en profitait pour nous informer que la Nuit des Publivores serait de retour en 2017, avec la projection de moult films publicitaires, sous l’égide de Dimitri Fleury et Jean-Marie Boursicot.

Un moment comme on aimerait en avoir un, toutes les semaines !!

Michel Grialou


razel-bis

Agence Numéro Z

KLD Design

Razel-Bec / Groupe Fayat

Skandi Groupe Pergos

Société Lherm TP – Midi-Pyrénées

Armand Kouby

Chat Maigre

Fernando Costa


Partager : Facebook Twitter Email

 


Michel Grialou Plus d'articles de