Close

Vienne, le rendez-vous musical des Clefs de Saint-Pierre

04 Mar Publié par dans Musique classique | Comments

La saison 2015-2016 de musique de chambre des Clefs de Saint-Pierre, qui se poursuit dans la diversité des programmes, se consacre essentiellement aux pupitres de cordes. Le concert du 7 mars prochain intitulé Le Rendez-vous de Vienne, illustre divers aspects de la période dorée baptisée première Ecole de Vienne. Haydn, Mozart, Schubert en sont les principaux animateurs. Six jeunes musiciens issus de l’Orchestre national du Capitole se lancent dans l’aventure.

Vienne a marqué l’histoire de la musique par son effervescence et l’attraction irrésistible qu’elle a exercée sur les compositeurs de toutes les époques, du classicisme triomphant au dodécaphonisme. Le concert du 7 mars réunit trois pièces significatives de la première de ces périodes. Evidemment présent dans ce trio, Mozart réunit les cordes et le cor dans son Quintette pour cor, violon, deux altos et violoncelle en mi bémol majeur, K.407. Le dédicataire de la partition, Ignaz Leutgeb, était un éminent corniste salzbourgeois qui ouvrit un commerce de fromages lorsqu’il vint s’installer à Vienne, tout en continuant à briller sur son instrument. Bon diable sans malice, le fromager virtuose devint la cible de prédilection des plaisanteries de Mozart, qui avait cependant une réelle admiration pour son talent, puisqu’il n’écrivit pas moins de quatre Concertos à son intention entre 1781 et 1786, sans compter le présent Quintette. A en juger d’après le niveau de difficulté de ces œuvres, ce talent devait en effet être considérable.

Les musiciens de ce rendez-vous musical

Enfin, Schubert a signé en 1824, avec son Quatuor n° 14 en ré mineur, l’une des œuvres majeures de tout le répertoire, malheureusement incomprise et non éditée de son vivant. La tonalité funèbre, les variations sur le thème du lied « Der Tod und das Mädchen » (La Mort et la Jeune Fille) en font pourtant une œuvre légitimement consacrée par la postérité. Deux violonistes, Audrey Loupy et Guilhem Boubrant, deux altistes, Audrey Leclercq et Maïlys Cain, un violoncelliste, Sébastien Laurens, et un corniste, Thibault Hocquet, seront les acteurs de cette soirée. Ces jeunes musiciens, tous membres de l’Orchestre national du Capitole, mettent leurs talents et leur passion commune au service d’une activité chambriste, complément idéal de leur participation à la phalange symphonique toulousaine.

L’annonce de ce concert du 7 mars s’accompagne de celle d’un changement important à la tête de l’Association Internotes qui gère les activités des Clefs de Saint-Pierre. Voici le communiqué de presse correspondant.

Un nouveau Président pour l’Association Internotes

La Présidente de l'Association Internotes depuis la création des Clefs de Saint-Pierre, Josée Simonetta

Présidente passionnée et dévouée depuis la création des Clefs de Saint-Pierre en 2000, Josée Simonetta a pris la décision de passer la main sur ce poste exigeant. Elle a œuvré depuis le début de l’aventure avec patience et application pour faire des saisons successives et des musiciens qui les animent une référence en matière de musique de chambre à Toulouse. Elle nous confie qu’au cours de ces quinze années elle a éprouvé d’immenses joies et de grandes satisfactions musicales. Elle est heureuse que Raphaël Oleg ait accepté de lui succéder.

Talent, notoriété, intégrité, autant de gages d’espoir pour notre association. L’association l’a nommée Présidente d’Honneur en gage de reconnaissance. Quelques mots de Raphaël Oleg à qui nous souhaitons la bienvenue !

Ayant suivi l’aventure des Clefs de Saint-Pierre pratiquement depuis leurs fonds baptismaux, c’est avec le plus grand respect pour le chemin parcouru et le travail accompli que j’ai accepté des mains de Josée Simonetta l’insigne honneur de reprendre le flambeau qu’elle tint avec tant de prestance et de bravoure. En cette période où les associations sont plus que jamais préoccupées par leur survie, la tâche qui nous attend est de veiller à la pérennité de ces concerts qui rythment la vie musicale toulousaine, en maintenant l’intérêt du public par des programmes stimulants et variés, chaque saison permettant aux auditeurs de découvrir de nouvelles œuvres mais aussi de retrouver les grands chefs-d’œuvre de la musique de chambre dans le cadre privilégié de Saint Pierre-des-Cuisines. Ma longue expérience de ce répertoire sera, je l’espère, un atout, même s’il ne s’agit pas ici d’une direction artistique, celle-ci devant absolument rester aux mains des musiciens de l’O.N.C.T. Je me réjouis de rejoindre cette formidable équipe de bénévoles et de donner vie à ces beaux projets.

oleg-raphael

Raphaël Oleg est un violoniste, formé au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe de Gérard Jarry. Il se perfectionne auprès de Henryk Szeryng, Christian Ferras, Emmanuel Krivine, Jean-Jacques Kantorow et obtient le Premier grand prix Tchaïkovski à Moscou en 1986 : le début d’une carrière internationale de grande envergure, partagée entre concertos et musique de chambre et jalonnée de créations. Fasciné par la voix, il assiste aux cours magistraux de Pierre Bernac en 1977 et d’Élisabeth Schwartzkopf en 1980.

Depuis 1995, il est professeur à la Musik Akademie de Bâle et depuis 2014 à l’Institut supérieur des arts de Toulouse. Autant d’atouts pour une personnalité musicale riche et curieuse qui accompagnera désormais les Clefs de Saint-Pierre.

Serge Chauzy
Une chronique de ClassicToulouse

Renseignements détaillés et réservations au :

Tél. : 06 63 36 02 86.

Email : internotes.toulouse@
gmail.com

Internet :
http://lesclefsdesaintpierre.org/

Programme du concert donné le 7 mars à 20 h à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines

5 CSP 07 mars 16* W. A. Mozart
– Quintette avec cor K. 407

* J. Haydn
– Quatuor op. 76 n°4 « Lever du soleil »

* F. Schubert
– Quatuor n° 14 en ré mineur « Der Tod und das Mädchen »

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de