Close

Vœux musicaux

30 Déc Publié par dans Musique classique | Comments

La fin d’année musicale de l’Orchestre national du Capitole sera russe. C’est Tugan Sokhiev qui dirigera les traditionnels concerts de Nouvel An de l’Orchestre national du Capitole, jeudi 31 décembre à 20 h et vendredi 1er janvier à 18 h. Le directeur de la phalange toulousaine puise cette fois dans le riche patrimoine russe : des fastes de l’Empire des tsars aux accents modernistes de l’Union soviétique, des confins de l’Orient à la France fascinée par les Ballets russes, avec un petit détour par l’Italie.

sokhiev

Tugan Sokhiev et l’Orchestre national du Capitole – Photo Patrice Nin –

Des extraits des grandes partitions chorégraphiques de Tchaïkovski, Casse-NoisetteLe lac des cygnesLa Belle au bois dormant précèderont ceux de laSuite n° 2 du ballet Spartacus du compositeur soviétique d’origine arménienne Khatchatourian. Le grand Chostakovitch sera également présent avec sa célèbre Suite de jazz n°2 et son Tahiti-Trot. Des extraits de L’Oiseau de feu d’Igor Stravinski seront également inscrits au programme. En outre, une petite incursion en Italie permettra d’entendre le rare concerto pour hautbois et orchestre de Vincenzo Bellini. Le soliste sera Alexeï Ogrintchouk, Premier hautbois solo de l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam.

Né à Moscou en 1978, Alexei Ogrintchouk est lauréat de nombreux concours internationaux (Moscou, Prague, Paris). Il remporte en 1998 le Premier prix du prestigieux Concours International d’Exécution Musicale de Genève. En 2002, il reçoit deux Victoires de la Musique classique : « Révélation artiste étranger de l’année » et celle du public. À vingt ans, il devient premier hautbois solo de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam, dirigé par Valery Gergiev. Depuis 2005, il occupe le même poste à l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam, dirigé par Mariss Jansons.

Alexei Ogrintchouk

Le hautboïste Alexei Ogrintchouk russe – Photo Marco Borggreve –

Il se produit par ailleurs en soliste et en formation de chambre dans toute l’Europe (Théâtre du Châtelet, Théâtre des Champs-Élysées, Cité de la Musique, Auditorium du Louvre, Concertgebouw d’Amsterdam, Musikverein de Vienne, Wigmore Hall de Londres, Victoria Hall de Genève), en Israël (Auditorium de Tel-Aviv), aux États-Unis (Carnegie Hall de New York) et au Japon (Suntory Hall à Tokyo). Il joue sous la direction de Michel Plasson, Andris Nelsons, Ivan Fischer, Kent Nagano, Daniel Harding, Gianandrea Noseda, Fabio Luisi, Fabio Biondi, etc. Comme soliste, il est l’invité de nombreux orchestres : orchestres du Théâtre Mariinsky et du Théâtre Bolchoï, Orchestre de l’Académie Sainte-Cécile à Rome, Orchestre de la Suisse romande, Orchestre symphonique de Bâle, Orchestre national de Russie, Orchestre du Festival de Budapest, Orchestre philharmonique de Rotterdam, Orchestre de Sao Paulo, Kremerata Baltica, Europa Galante, Orchestre national de Belgique, orchestres de chambre de Stuttgart et de Prague, etc. Il participe à de nombreux festivals tels les BBC Proms, Colmar et Menton en France, Lockenhaus en Autriche, Verbier en Suisse, Les Nuits Blanches et Le Festival de Pâques en Russie. Alexei Ogrintchouk est professeur de hautbois à la Haute École de Musique de Genève et au Conservatoire royal de La Haye. Il donne également de nombreuses master-classes, dans le monde entier.

Serge Chauzy
une chronique de ClassicToulouse

NouvelAnRusseOrchestre National du Capitole de Toulouse

Renseignements, détail complet de la saison et réservations : http://onct.toulouse.fr/


Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de