Close

La cinquième saison des Concerts à l’Orangerie de Rochemontès

02 Juil Publié par dans Musique classique | Comments

 

Prolongeant quatre saisons de beaux dimanches musicaux à la campagne, « Concert à l’Orangerie de Rochemontès » ouvre sa série 2015-2016 de manifestations originales. C’est aux portes de Toulouse, dans la petite commune de Seilh que ce précieux bâtiment de charme du XVIIIème siècle accueille les musiciens et les mélomanes. Erigée au milieu d’un parc « à la française » de 9 hectares conçu par Le Nôtre, l’Orangerie de Rochemontès a été choisie par Catherine Kauffmann-Saint-Martin pour y organiser sa saison musicale diverse et conviviale. Quatre dates sont d’ores et déjà arrêtées pour cette nouvelle série. Des programmes originaux bâtis autour d’artistes de grande qualité ne manqueront pas d’attirer les mélomanes de la région. Les 8 novembre, 14 février, 10 avril et 22 mai, à 16 h 30, la musique animera ce lieu magique et accueillant. L’imagination musicale est au pouvoir !

zylberajch-gester

Aline Zylberajch et Martin Gester

Dimanche 8 novembre 2015 : Aline Zylberajch et Martin Gester, clavecin & orgue – « Fantaisies concertantes pour orgue et clavecin » – J. S. Bach, G. Böhm, G. P. Telemann, C. P. E. Bach, W. A. Mozart.
Dans ce programme, Aline Zylberajch et Martin Gester jonglent tour à tour ou ensemble sur les claviers, proposant un répertoire allemand riche et varié, du baroque au préclassique.

Ces deux estimés interprètes de la musique des XVIIe et XVIIIe siècles, déploient les surprenantes associations entre leurs instruments à claviers dont l’original orgue positif à deux claviers et pédalier Johan Deblieck.

En outre, la veille de son concert en duo avec Aline Zylberajch, Martin Gester jouera La Messe du Livre d’orgue de Nicolas de Grigny sur l’orgue classique français de Cintegabelle, un des plus beaux de la région (Moucherel, 1741). La Schola Grégorienne dirigée par Dominique Rols sera à ses côtés. Dimanche 1er novembre à 17 h (Toussaint), Emmanuel Schublin, organiste titulaire interprètera la seconde partie de ce fameux Livre d’orgue : les Hymnes pour les principales fêtes de l’année.

Concert organisé par Les Heures Musicales à l’Orgue historique de Cintegabelle. Participation libre.

rubackyte-muza-orangerie_cv

Mūza Rubackyté lors d’un précédent concert à l’Orangerie de Rochemontès – Photo CV –

Dimanche 14 février 2016 : Mūza Rubackyté, piano – « Double jeu » – R. Schumann, S. Prokofiev, M. K. Čiurlionis – Concert présenté par Marc Laborde.

La grande pianiste franco-lituanienne propose un nouveau programme prodiguant alternativement une virtuosité flamboyante et un savoir-faire coloriste unique. Aux côté de Schumann et Prokofiev elle offre la découverte de son compatriote Čiurlionis, peintre et compositeur injustement méconnu hors des Pays Baltes. A cette occasion, elle dévoilera ce programme inédit au titre énigmatique : Double jeu, en avant-première de son récital parisien (11 mars, salle Gaveau).

urgin-leger

Laure Urgin, conteuse et Magali Léger, soprano

Dimanche 10 avril 2016 : Magali Léger, soprano, Laure Urgin, conteuse, Frédéric Denépoux, guitare – « Dans les jardins d’Espagne » – Textes : Federico Garcia Lorca – Musique : Manuel de Falla – Enrique Granados, Carlos Guastavino, Miguel Llobet, Ariel Ramirez et Federico Garcia Lorca.

Concert en partenariat avec l’Institut Cervantès de Toulouse.

Dans ce programme original, la grande soprano Magali Léger chante des œuvres mises en correspondance avec des textes de Lorca dits par la conteuse Laure Urgin. A leurs côtés, en toute complicité, la guitare de Frédéric Dénépoux se mêlera aux voix des deux interprètes ou chantera seule certaines des musiques des plus grands compositeurs espagnols de l’époque. L’Espagne de Garcia Lorca, le poète, le musicien, raconte l’enfance, le voyage, l’amour et la mort.

Dimanche 22 mai 2016 : Ensemble Filigrane : Étienne Mangot, baryton à cordes – Flavio Losco, alto – Annabelle Luis, violoncelle.

mangot-etienne

Etienne Mangot, ici au violoncelle

« Divertimenti a tre per il baryton, viola e basso » – Joseph Haydn. Lorsque Haydn devient musicien du prince Nicolas Esterhazy entre 1766 et 1790, il lui est demandé de composer pour le baryton à cordes, instrument favori du Prince. Il écrit alors pour lui une quantité importante de pièces : sonates, duos, octuors et 125 trios pour baryton, alto et violoncelle. Ce programme propose une sélection de ces plus beaux trios dans leur version originale, avec en regard quelques pièces d’autres virtuoses du baryton, Andreas Lidl et Carl Friedrich Abel.

Voici l’occasion rare de découvrir cet étrange instrument de la famille et de la taille des violes de gambes. En plus des six cordes de jeu, se trouvent à l’arrière du manche creux, sept à neuf cordes qui jouent d’une part le rôle de cordes sympathiques, mais sont aussi pincées avec le pouce de la main gauche, technique qui rend très difficile le jeu cet instrument.

Etienne Mangot et Flavio Losco, membres éminents de l’Orchestre Baroque Les Passions sont rejoints par la violoncelliste Annabelle Luis.

Serge Chauzy
une chronique de ClassicToulouse

Sites Internet

Réservations

Concert à Rochemontès

Orangerie de Rochemontès

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de