Close

Avis aux amateurs, il y aura un Dragons 3 !

06 Juil Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Dragons 2 », film d’animation de Dean DeBlois

Dragon 2Une trilogie était le deal pour que le réalisateur canadien, auteur du premier Dragon, revienne sur le présent opus de la saga réunissant  Harald, le fils du chef viking et son dragon Crocmou, de la race des Furie nocturne. La date de sortie du  n°3 n’est pas connue mais pour l’instant nous pouvons savourer un dessin animé 3D qui recule encore une fois les limites de l’exercice en termes de fluidité, d’inventivité, de rythme, de rendu visuel. Comment vous raconter un scénario dont on pourrait trop rapidement imaginer qu’il n’est qu’un support de l’image ? En fait, ce film d’animation, tout en remplissant son contrat pour ce qui est du suspense, de l’action, de l’humour, s’aventure sur le terrain plus dangereux, pour le genre, de l’émotion. Et il ne le fait pas accessoirement. Ce qui, pour les tout-petits, semblera un peu long, pourra interpeller les plus grands et donner corps à ces personnages finalement formidablement attachants. Si le cœur du film palpite de péripéties aériennes à couper le souffle, un voile de nostalgie  noie souvent le regard d’Harald qui est aujourd’hui un jeune homme. Sa maman, disparue alors qu’il était tout petit, lui manque et le fauteuil de chef que lui garde au chaud son redoutable paternel, avec les responsabilités qui vont avec, ne le tente guère. Seuls moments de bonheur, ses folles virées dans les nuages avec Crocmou, personnage essentiel et véritable trouvaille de cette saga. Mais la vie va en décider autrement. Sous-jacente également dans cette saga et finement traitée, l’idée de ce duo Harald/Crocmou car tous les deux sont…handicapés. Harald a perdu une jambe dans le premier opus en même temps que Crocmou perdait une partie de son empennage. Tout cela a été réparé avec les moyens du bord et n’empêche en rien une vie aussi turbulente que normale. Aucun apitoiement là-dessus, plutôt un sujet de plaisanterie. Bien vu !

Robert Pénavayre

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de