Close

[FESTIVAL ZOOM ARRIERE] Présentation de la programmation lors du discours d’ouverture de Natacha Laurent.

05 Avr Publié par dans Cinéma, Exposition | Commentaires
[FESTIVAL ZOOM ARRIERE] Présentation de la programmation lors du discours d’ouverture de Natacha Laurent.

« Nous nous sommes posé une question très importante, très simple et en même temps très compliqué : « Qu’est-ce que c’est qu’une cinémathèque au début du XXIème siècle ? ». Nous avons souhaité y répondre en une programmation.

La première chose, c’est qu’une cinémathèque est un lieu où l’on découvre des films, des icônes, des œuvres qui sont oubliés. La grande redécouverte patrimoniale de cette édition sera la formidable actrice du cinéma américain muet : Léatrice Joy, star de Hollywood pendant les années 20, que le panthéon officiel du cinéma a oubliée. Nous avons 2 films avec elle dans nos collections, et elle nous a bluffés par sa modernité, son jeu absolument extraordinaire et son décalage, -c’était une femme déjà décalée dans les années 20-. C’est le premier hommage au monde rendu à Léatrice Joy en 13 films grâce à nos amis américains qui nous ont prêté beaucoup de ses œuvres.

DSC_0250

Ensuite, nous avons joué avec l’année 1964 et le chiffre 50. Une thématique se déroule autour du film « Le Mépris » de Jean-Luc Godard, sorti dans les derniers jours de 1963, qui est un des très grands films de 1964. Il est surtout un film dans lequel le cinéma prend conscience de son histoire, qu’il est un patrimoine. Autour de ce film, on vous invite à une odyssée un peu subjective dans le cinéma, avec « Le Mépris » pour mieux le comprendre et le découvrir.

Une autre thématique autour de cette année est Cannes 64. Ce festival est un lieu magique qui fait émerger des œuvres, des artistes et permet à un film de trouver un écran et un public. Un hommage à Cannes 64 est proposé avec 9 films sélectionnés cette année-là. Il se clôturera avec un des films favoris de Noémie Lvovsky : « Les parapluies de Cherbourg » de Jacques Demy.

les Parapluies de Cherbourg

Autre clin d’œil à 64 est l’invitation à une grande cinémathèque européenne, celle de Vienne : l’Austrian Film Museum. Elle fut fondée 10 jours après celle de Toulouse par Peter Kubelka et Peter Konlechner. Nous avons décidé avec notre ami Alexander Horwath, le directeur du Filmmuseum, de fêter ensemble nos anniversaires respectifs. Il y a 15 jours, j’étais donc à Vienne pour fêter la naissance du Filmmuseum. Alexander sera là dès lundi pour fêter la naissance de la cinémathèque de Toulouse. Alexander est un programmateur hors pair et il nous propose une carte blanche absolument originale qui ne peut venir que de Vienne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEt puis bien sûr, la cinquième et dernière thématique sera la carte blanche à Noémie Lvovsky. On ne la remerciera jamais assez, non seulement d’avoir accepté, mais d’avoir eu une idée qui est vraiment elle : celle de partage, de communauté, de rassembler autour d’elle. Elle a souhaité voir des films-amis – comme elle les appelle-, et puis l’idée est née d’inviter ceux qui les avaient faits. Ils viennent tous demain. Nous accueillerons Patricia Mazuy, Emmanuel Finkiel, Arnaud Desplechin, Pascale Ferran, Céline Sciamma, Bruno Podalydès et en chef de file, Noémie Lvovsky pour présenter les films et discuter. Leur venue est vraiment un très beau cadeau d’anniversaire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En ce qui concerne les expositions, celle des formidables affiches de façade à l’Espace EDF Bazacle, « le cinéma plein les yeux » se poursuit toujours. Vous trouverez aussi dans la cour un rappel des films ayant eu un grand succès en 1964 (photo ci-contre) et sous la tente, des photographies du « Mépris ». Dans le hall (photo ci-dessus), Christian Gasc nous fait une nouvelle fois une preuve d’amitié avec l’exposition des costumes qu’il a créés pour le film « Les adieux à la reine ». Ces costumes ont été récompensés par un César, le quatrième de sa carrière. »

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de