Close

Kotaro Fukuma à Rochemontès, un événement musical majeur

25 Mar Publié par dans Musique classique | 1 commentaire

La belle série des concerts à l’orangerie de Rochemontès reçoit l’un des grands artistes de notre temps, le jeune et déjà prestigieux pianiste japonais Kotaro Fukuma. Né à Tokyo, Kotaro Fukuma commence l’étude du piano à l’âge de 5 ans. Il obtient de nombreux Prix dans des concours internationaux : Santander, Helsinki, Rio de Janeiro, Tel Aviv et Salt Lake City. En 2003, à 20 ans, il remporte le 1er Prix et le Prix Chopin au Concours International de Cleveland. Ce fut le commencement d’une carrière de pianiste concertiste qui le mène depuis sur les cinq continents. Lors de son concert du 30 mars prochain à Rochemontès, il sera rejoint par Clara Cernat, à l’alto, pour un programme particulièrement original et d’une rare diversité.

Le pianiste japonais Kotaro Fukuma © Gilles Bruneau

Kotaro Fukuma joue dans des salles telles que Carnegie Hall et le Lincoln Center à New York, Wigmore Hall à Londres, la Philharmonie et le Konzerthaus à Berlin, le Gewandhaus à Leipzig, la Salle Olivier Messiaen à Paris, le Grand Auditorium National à Madrid, la Salle Mozart à Zaragoza, Victoria Hall à Genève, le Suntory Hall et l’Opéra City à Tokyo. En 2013 il reçoit le Prix Chopin au Japon, il joue à « La Folle Journée au Japon », et il fait ses débuts au Théâtre De Santiago du Chili dans la série de récitals « Grands Pianistes » où il remplace Hélène Grimaud.

Il joue également avec des orchestres réputés, l’Orchestre de Cleveland, l’Orchestre Symphonique de la Radio Finlandaise, l’Orchestre Philharmonique de Dresde, l’Orchestre National d’Île de France, l’Orchestre Philharmonique Royal de Galice, l’Orchestre Symphonique du Brésil, et le Nouvel Orchestre Philharmonique du Japon, sous la direction de chefs tels que Lawrence L. Smith, Rafaël Frühbeck de Burgos, Hannu Lintu, François-Xavier Roth, Jahja Ling, Kazuyoshi Akiyama, Yuki Kakiuchi (dernier vainqueur du Concours de chefs d’orchestre de Besançon en 2011), Kazuki Yamada. Ses concerts et enregistrements sont largement été diffusés par les grandes radios et télévisions du monde.

La violoniste et altiste Clara Cernat

Passionné de musique d’aujourd’hui, Kotaro a créé en premières nationales ou mondiales des œuvres de Toru Takemitsu, Mutsuo Shishido, Renaud Gagneux, Thierry Escaich, Thierry Huillet, Pascal Zavaro, Einojuhani Rautavaara, Peter Klatzow, Francesco Milita… Il a déjà enregistré sept CDs : deux pour Naxos (Schumann, Takemitsu), deux pour Accustika (Liszt, Toppan live Récital), un pour Harmony – Hortus (Albéniz), un pour Denon – Hortus (Debussy) qui connaît les succès les plus vifs, et un à nouveau pour Denon fin 2013 (Chopin) qui ont tous reçu d’élogieuses critiques dans des magazines musicaux comme Diapason, Classica, Gramophone, American Music Records, Bayern 4 Klassik, Classic Today etc.

Kotaro Fukuma a poursuivi ses études supérieures de musique successivement au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (2001-2005) avec Bruno Rigutto et Marie-Françoise Bucquet, puis à l’Université des Arts de Berlin (2005-2010) avec Klaus Hellwig, enfin à l’Académie du Lac de Côme en Italie (2006-2009). Il a bénéficié des conseils des maîtres Leon Fleisher, Mitsuko Uchida, Richard Goode, Alicia de Larrocha, Maria-João Pires, Leslie Howard, Dominique Merlet, et Aldo Ciccolini. Kotaro Fukuma parle six langues dont le français. Il vit à Berlin.

Le programme de son concert du 30 mars est principalement consacré à la musique française, de Rameau à Thierry Huillet, en passant par Bizet, Ravel, Debussy et le Toulousain Aymé Kunc. Albéniz se joint à la fête.

La belle Clara Cernat, violoniste et altiste bien connue et fêtée chez nous et au-delà de nos frontières, partagera avec le pianiste l’interprétation de la pièce pour alto et piano d’Aymé Kunc ainsi que celle des Cinq Haïkucomposés par son époux, lui aussi toulousain, Thierry Huillet. L’Association Aymé Kunc est liée à l’organisation de ce concert.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Orangerie de Rochemontès
dimanche 30 mars 2014 à 16h30

Réservations : Galerie Pinxit, 2 place Saint-Etienne-Toulouse
05 61 39 17 14- du mardi au samedi, de 10h à 19h

Billetterie en ligne

 

Partager : Facebook Twitter Email

 

Un commentaire

  • Mélomane 78 dit :

    Les toulousains auront bien de la chance de pouvoir écouter Kotaro Fukuma Dimanche prochain ! J’ai entendu hier sur Radio Classique des extraits de son dernier disque Debussy … Quel raffinement, quelles couleurs, quelle classe ! … Un grand artiste très pris par une grande carrière internationale qui fait que ses apparitions en France sont rares, … une dizaine de concerts par an tout au plus. Dommage ! Heureusement il reste ses disques.


Serge Chauzy Plus d'articles de