Close

Pour affranchis !

18 Déc Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Le Hobbit : la désolation de Smaug », un film de Peter Jackson

Le Hobbit : la désolation de Smaug Il y a tout juste un an, j’écrivais dans ces mêmes colonnes tout mon plaisir à voir Peter Jackson nous entraîner de nouveau vers cette fameuse Terre du Milieu.  Et, en fait, le premier opus de cette nouvelle trilogie : «Le Hobbit : un voyage inattendu», véritable prequel au «Seigneur des Anneaux», avait de quoi séduire, même si le sujet était avant tout de nous présenter les multiples personnages, inventés ou pas, du célèbre livre de JRR Tolkien. Ce second volet est une déception noire !  D’accord, comme toujours, il y a des scènes fabuleuses, telle celle de la fuite des Nains dans des barriques de vin, ou encore celle de la rencontre entre Bilbon et Smaug. Mais la virtuosité graphique et numérique  d’un studio suffit-elle  à faire un bon film ? Non ! Ce qui pêche ici, clairement, c’est un scénario qui a été coupé en deux pour profiter au maximum de la franchise. Résultat, plusieurs histoires se déroulent en même temps, montées de manière anarchique, coupant tout suspense, égarant définitivement le malheureux spectateur ne connaissant pas en amont les personnages et l’histoire. De coupables  ellipses scénaristiques et un manque flagrant de discernement dans la construction des personnages, sans parler d’une bluette à l’eau de rose incroyable dans ce type de film finissent de discréditer ce second volet en donnant un sentiment  de vite fait. D’ailleurs, si l’on en croit certaines informations, ce fut le cas. Dans un an, suite et fin avec : « Le Hobbit, histoire d’un aller et d’un retour ». Il y  a des titres qui font frémir…

Robert Pénavayre

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de