Close

Not a member yet? Register now and get started.

lock and key

Sign in to your account.

Account Login

Forgot your password?

Yasuko Bouvard et le pianoforte, une histoire d’amour…

04 déc Publié par dans Musique classique | Comments

Depuis plusieurs années, l’organiste, claveciniste, continuiste, Yasuko Uyama-Bouvard, donne enfin libre court à sa passion pour le pianoforte. On se souvient du concert-baptême du Salon Viennois donné le 8 novembre 2006 dans le cadre de la saison des Arts Renaissants. Un concert au cours duquel retentissait pour la première fois les riches accents de l’instrument tant espéré, une copie, réalisée par Christopher Clarke, d’un illustre pianoforte des années 1790, signé Anton Walter, célèbre facteur viennois, et conservé au Germanisches National Museum de Nuremberg.

Quelques concerts et récitals ultérieurs ont permis de donner la mesure du talent exceptionnel de Yasuko Bouvard aux commandes de ce magnifique instrument. Voici enfin que paraît le premier enregistrement que la musicienne consacre à SON pianoforte. A cette occasion, les mélomanes sont invités à assister à un petit concert pour célébrer sa sortie officielle et son installation dans les bacs des disquaires. Il s’agira donc de la première présentation publique de ce disque intitulé « Joseph Haydn – Dans la bibliothèque des Esterházy ». Consacré comme il se doit à quelques partitions du grand compositeur, le programme de cette première parution sera donc présenté par Yasuko Bouvard au cours d’un petit concert ouvert à tous et gratuit, le dimanche 9 décembre prochain à 16 h en la belle église Saint-Pierre-des-Chartreux. Une église dont Yasuko Bouvard est précisément la titulaire de l’orgue, un magnifique instrument français baroque.

Rappelons que pour Yasuko Uyama-Bouvard (née à Kyoto au Japon), la rencontre avec le grand organiste Pierre Cochereau fut un moment privilégié dans sa formation. Venue en France sur ses conseils en 1976, munie de son diplôme d’organiste de l’Université Nationale des Arts de Tokyo, elle découvre les instruments historiques et approfondit sa connaissance de la musique occidentale. Elle reçoit à Paris l’enseignement d’Edouard Souberbielle et Michel Chapuis pour l’orgue, Huguette Dreyfus pour le clavecin. Elle découvre simultanément les orgues d’Espagne grâce à l’Académie internationale d’orgue en Tierra de Campos, dirigée par Francis Chapelet.

Elle se passionnera également pour le pianoforte qu’elle approfondira auprès de Jos Van Immerseel au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Ses études seront couronnées par deux premiers prix internationaux : clavecin en 1979 au Festival Estival de Paris, et orgue au Concours International d’Orgue ibérique de Tolède en 1980.

Musicienne raffinée, interprète recherchée de tous ces instruments à clavier, Yasuko Uyama-Bouvard se produit comme soliste, en duo avec la soprano Isabelle Poulenard, ou avec différents ensembles, tels Les Sacqueboutiers de Toulouse, Les Passions, A Sei Voci, les éléments… Comme soliste ou comme continuiste, elle a enregistré plusieurs disques, dans lesquels la critique a relevé la finesse et la virtuosité de son jeu. Elle a fondé en 2006 son propre ensemble, Le Salon Viennois, autour de son somptueux pianoforte, ensemble consacré à la musique de chambre de Haydn, Mozart, Beethoven…

Yasuko Uyama-Bouvard est actuellement professeur de clavecin et de pianoforte au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

dimanche 9 décembre  à 16 h – Eglise Saint-Pierre-des-Chartreux (Toulouse)

Les Arts Renaissants

Partager : Facebook Twitter Google+ Reddit Email

 


Laissez un commentaire

IMPORTANT! Pour être en mesure de procéder, vous avez besoin pour résoudre le calcul simple suivant (afin que nous sachions que vous êtes un humain) :-)