Close

Jeux de rôle

04 Déc Publié par dans Théâtre | Commentaires

À Toulouse, Dood Paard revient au Théâtre Garonne avec « Othello (bye bye) », variation libre autour de la pièce de Shakespeare.

Les Néerlandais de Dood Paard ont déjà présenté à Toulouse, en 2007, un très sanglant « Titus Andronicus » au Théâtre Garonne. Fondée à Amsterdam, en 1993 par trois acteurs, la compagnie partage avec les Anversois de Tg Stan une approche nerveuse de la représentation où la personnalité des interprètes interfère sans cesse avec les personnages. Ils reviennent sur les lieux du crime avec une autre pièce de William Shakespeare : « Othello ». Leur version est taillée pour trois acteurs s’étripant pour l’attribution du rôle-titre, avant de dériver vers une intrigue farfelue riche en péripéties insensées. « Othello (bye bye) » conserve le thème de la jalousie au centre de la pièce originelle, mais actualise le propos en rappelant que le héros est désigné en tant que «Maure». Empoignant ainsi la question du racisme, dans la lignée de « Titus Andronicus », Dood Paard livre une lecture politique qui s’annonce nettement polémique.

Jérôme Gac
« Othello (bye bye) » © Sanne Pepper

Du jeudi 13 au samedi 15 décembre, 20h00, au Théâtre Garonne, 1, avenue du Château d’eau, Toulouse. Tél.: 05 62 48 54 77.

Une chronique d’ Intramuros mensuel

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de