Close

Nouvelle vague

07 Oct Publié par dans Musique classique | Commentaires

À quelques jours d’intervalle, Toulouse accueille à la Halle aux Grains trois jeunes chefs d’envergure internationale : le Japonais Kazuki Yamada invité de l’Orchestre national du Capitole, le Vénézuélien Christian Vásquez avec le Teresa Carreño Youth Orchestra of Venezuela, le Londonien Robin Ticciati à la tête du Scottish Chamber Orchestra.

 

Robin Ticciati © Marco Borggreve

Ce n’est guère un hasard si, à quelques jours d’intervalle, trois jeunes chefs se succèdent à la Halle aux Grains, invités de la saison de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse ou des Grands Interprètes. L’émergence de nombreux chefs d’orchestre de cette génération est un phénomène d’autant plus spectaculaire qu’il ne s’était pas produit pour la génération précédente. Les trois représentants de cette nouvelle vague d’artistes qui passent par la Ville rose sont Kazuki Yamada, invité de l’Orchestre national du Capitole, Christian Vásquez avec le Teresa Carreño youth Orchestra of Venezuela, Robin Ticciati avec le Scottish chamber Orchestra.

K. Yamada © Marco Borggreve

Chef en pleine ascension, Kazuki Yamada est né au Japon, en 1979. Il est actuellement Premier chef invité de l’Orchestre de la Suisse Romande et chef d’orchestre en résidence du Tokyo Philharmonic Chorus depuis 2005. Il assure toujours la direction musicale de la Yokohama Sinfonietta qu’il a fondé lors de son passage à l’université. Au Japon, il est également chef associé de l’Orchestre symphonique de la NHK, et reçoit en 2011 le Idemitsu Music Prize for young artist in Japan. La saison dernière, il a fait ses débuts avec l’Orchestre radio-symphonique de Francfort, l’Orchestre philharmonique de Dresde, l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, l’Orchestre symphonique de Prague, le City of Birmingham symphony Orchestra et le Malmö symphony Orchestra en Suède. À la Halle aux Grains, il dirigera pour la première fois l’Orchestre national du Capitole dans le cadre du festival international Toulouse les Orgues. On entendra alors « Instants passés » de Xavier Darasse, commande de Radio France pour l’Orchestre national de France créé en 1989, au Théâtre des Champs-Elysées, sous la direction de Michel Plasson. L’organiste Michel Bouvard rejoindra l’orchestre pour l’interprétation du Concerto pour orgue, orchestre à cordes et timbales de Francis Poulenc, avant la Symphonie Fantastique d’Hector Berlioz pour terminer le programme.

Invité cette saison des Grands Interprètes et de l’Orchestre du Capitole, le Vénézuélien Christian Vásquez est né en 1984. Il a rejoint dès l’âge de neuf ans l’Orchestre symphonique de San Sebastian de los Reyes en tant que violoniste, il s’est alors produit avec le Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. Il a ensuite entrepris des études de chef d’orchestre. La saison dernière, il a fait ses débuts avec l’Orchestre national du Capitole qu’il retrouvera en janvier prochain, à Toulouse et à Figeac, aux côtés de la violoniste Alexandra Soumm. Il entretient une relation privilégiée avec le Teresa Carreño Youth Orchestra of Venezuela, se produisant au Vienna Konzerthaus, à la Philharmonie de Berlin, au Concertgebouw d’Amsterdam et au Royal Festival Hall de Londres. On les entendra à Toulouse dans l’interprétation des danses symphoniques de « West Side Story », de Leonard Bernstein, et dans la symphonie n° 02 eu ut mineur « Petite Russie » opus 17 de Tchaïkovski.

C. Vasquez © Wolf Marloh

Le Teresa Carreño Youth Orchestra of Venezuela (TCYOV) est une formation atypique et exemplaire composée de plus de 200 jeunes musiciens. Ils sont membres du Conservatoire de musique Simón Bolívar, de l’Université expérimentale des Arts (UNEARTE) et des différentes académies du Sistema. Sistema, ou Fundación Musical Simón Bolívar (Fundamusical Bolívar), est un programme d’éducation mis en pratique au sein d’un réseau de centres académiques répartis dans tout le Venezuela. Parmi les 400 000 enfants sélectionnés par la fondation, la majorité vivent en dessous du seuil de pauvreté. L’orchestre se produit régulièrement dans les plus grandes salles du pays, avec les plus prestigieux chefs d’orchestre et solistes, tels Claudio Abbado, Simon Rattle, Gustavo Dudamel ou le ténor Juan Diego Flórez.

Autre chef attendu à la Halle aux Grains, dans la saison des Grands Interprètes, Robin Ticciati est né à Londres en 1983. Violoniste, pianiste et percussionniste de formation, il est membre du National youth Orchestra de Grande-Bretagne lorsqu’il s’engage dans des études de chef d’orchestre à l’âge de 15 ans – sous la tutelle de Sir Colin Davis et Sir Simon Rattle. Il est aujourd’hui chef Principal du Scottish chamber Orchestra et Principal chef invité du Bamberger Symphoniker. Il a dirigé le Bayerischen Rundfunk à Munich, le Royal Concertgebouw, le Cleveland et le Philharmonia Orchestra. Il se produit aussi avec le London Symphony, le Rotterdam Philharmonic ou le Los Angeles Philharmonic. À l’opéra, on l’a entendu diriger « Don Giovanni » à Glyndebourne, « les Noces de Figaro » à Salzburg, et « Hansel et Gretel » au Metropolitan Opera. Il est d’ailleurs directeur musical du Glyndebourne festival Opera depuis 2011. Il dirigera le Scottish chamber Orchestra à la Halle aux Grains, dans le concerto pour piano n°17 de Mozart avec Maria João Pires, puis la sixième symphonie, Pastorale, de Beethoven. Fondé en 1974, le SCO compte aujourd’hui plus de 150 enregistrements dans sa discographie, et a commandé plus d’une centaine d’œuvres à de nombreux compositeurs.

Jérôme Gac

Orchestre national du Capitole, sous la direction de Kazuki Yamada, samedi 13 octobre. Tél. 05 61 63 13 13.

Teresa Carreño youth Orchestra of Venezuela, sous la direction de Christian Vásquez, lundi 22 octobre;

Scottish chamber Orchestra, sous la direction de Robin Ticciati, vendredi 2 novembre. Tél. 05 61 21 09 00.

Orchestre national du Capitole, sous la direction de Christian Vásquez, vendredi 11 janvier. Tél. 05 61 63 13 13.

20h00, à la Halle aux Grains, place Dupuy, Toulouse.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de