Close

« La colère des Titans », un film de Jonathan Liebesman

01 Avr Publié par dans Cinéma | Commentaires

Pathétique Crépuscule des Dieux

Voici donc la suite du Choc des Titans que Louis Leterrier  nous a proposé en 2010. Pour faire simple, résumons l’histoire ainsi. Fils de Zeus, Persée vit son train-train de demi-dieu dans un village de pêcheur et s’occupe de son jeune fils. Il ne veut plus entendre parler des histoires olympiennes depuis que sa jeune femme est morte. Mais voilà, les mortels prient de moins en moins, ce qui affaiblit la puissance des dieux. Sur ce sujet simplement évoqué dans le film, il y aurait largement de quoi débattre longuement… Tel n’étant pas le propos, continuons. Risquant de ce fait de perdre leur immortalité par manque de prière humaine, les dieux risquent également de ne plus pouvoir contenir la race des Titans qu’il tient prisonnier avec leur paternel Kronos, au fin fond  du Tartare (les Enfers). Et voilà qu’en plus, certains, dont Hadès (dieu des Enfers) et Arès (dieu des combats) décident de s’unir à Kronos pour virer Zeus du trône suprême. Si les Titans sont libres, leur colère sera telle que l’Humanité périra. Zeus rend donc une visite très intéressée au fiston Persée  pour lui demander un coup de main. En bon fils, ce dernier va se lancer dans un combat évidemment titanesque dont la mythologie nous a appris l’issue. Effets spéciaux et bastons en tous genres occupent la totalité de ce film qui, à vrai dire, n’a pas d’autre ambition que de divertir les fans du genre. Honnêtement ce n’est pas un chef d’œuvre et les dialogues manquent singulièrement d’intérêt. En gros, le même team d’acteurs que pour le Choc est en première ligne (Sam Worthington, Liam Neeson et Ralph Fiennes), sans pour cela ajouter à la qualité de cette réalisation. Pour inconditionnels.

Robert Pénavayre 

Toutes les bandes annonces et Horaires de vos Cinémas sur Culture 31

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de