Close

Classé X

09 Mar Publié par dans Cinéma | Commentaires

Festival de la Cinémathèque de Toulouse, la sixième édition de Zoom Arrière s’intéresse aux «films interdits».

Festival dédié au patrimoine cinématographique, Zoom Arrière propose des projections, ciné-concerts, rencontres et expositions organisés par la Cinémathèque de Toulouse dans plusieurs lieux de la Ville rose et de la région. Pour sa sixième édition, outre une programmation spécial jeunes, on attend moult invités (Yves Boisset, Catherine Breillat, etc.) pour éclairer les mécanismes et les rouages qui participent à l’interdiction d’un film. Où sera donc approchée une histoire de la censure sous toutes ses formes, à travers une programmation bâtie de diverses couches thématiques.

Trois œuvres de l’Iranien Jafar Panahi – cinéaste que le pouvoir politique empêche d’exercer son métier dans son pays – seront ainsi projetées. En France, la censure d’Etat fut particulièrement virulente à l’égard des films évoquant la Guerre d’Algérie, une sélection en rendra compte, 50 ans après les accords d’Évian. On annonce des «films lapins» – du nom du premier d’entre eux, « C’est moi le lapin » – produits en RDA dans les années 60 et 70, en plein dégel du bloc de l’Est, mais aussitôt interdits par le régime et jamais distribués chez nous. Des films pornographiques, interdits aux moins de 18 ans, auront logiquement leur place : « Bananes mécaniques », « L’Éssayeuse », « Les Mille et une perversions de Félicia », etc.

On verra « L’Âge d’or » de Luis Buñuel, proscrit dans l’hexagone depuis les années trente jusqu’aux années 80, au cœur d’une sélection de films connus pour avoir été interdits, retirés de l’affiche, rendus invisibles sous la menace de groupes de pression, ou coupés : « La Dernière tentation du Christ » de Scorsese, « L’Empire des sens » (photo) de Nagisa Oshima, « Au feu les pompiers » de Milos Forman, « Je vous salue Marie » de Godard, « Le Pré de Béjine » d’Eisenstein, « La Religieuse » de Rivette, etc. En clôture, la projection numérique de « la Grande Illusion » créera l’événement, à l’occasion de la restauration du chef-d’œuvre de Jean Renoir qui fera l’objet d’une exposition.

Jérôme Gac

 

Du 9 au 17 mars, à la Cinémathèque de Toulouse, 69, rue du Taur, Toulouse (tél. 05 62 30 30 10) ;

A l’ABC, 13, rue Saint-Bernard, Toulouse ; etc.

.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de