Close

Patti Smith, quelle “gnaque“

21 Nov Publié par dans Pop / Rock | Commentaires

Bikini, jeudi 17 novembre

Voir article annonce du concert

Osons –le, mais c’est à croire que, « Occupy Wall Street » en ce moment dans sa bonne ville de New-York nous a boosté la prestation ! A bientôt 65 ans le 30 décembre, la Patti n’a rien perdu de sa verve, ni dans les “palabres“ souvent teintées d’humour, ni dans son interprétation des standards que tous ou presque dans la salle connaissaient par cœur, ou presque, ni dans les quelques crachats balancés en signe de fureur contre, contre comme à l’habitude. Mais, en ce mois de novembre, des dates très importantes pouvaient aussi influencer notre punk-rockeuse : le 10, c’est l’anniversaire de la mort d’Arthur Rimbaud, et aussi la date d’enregistrement de Horses, son premier album, celui qui l’a propulsée pionnière en son temps de cette musique. Le 4, Fred Sonic Smith, son mari et le père de ses enfants disparaît brutalement, le même jour que l’anniversaire de Robert Mapplethorpe, l’amour de ses vingt ans, rencontré à l’hôtel Chelsea, ça ne s’invente pas, et l’ami de toute une vie.

Broussaille de “tifs“ sagement ramenés en nattes, raucité de la voix, engagement total, elle avait l’air ravie, et tous ses musiciens aussi de se produire sur la scène du Bikini. Près de 90 minutes de concert et un rappel, mais quel rappel, plus de 15 minutes en démarrant sur Rock ‘ roll nigger…On s’incline devant le résultat. Patti, t’es une GRANDE.

Michel Grialou

Partager : Facebook Twitter Email

 


Michel Grialou Plus d'articles de