Close

Festival international Piano aux Jacobins

29 Juin Publié par dans Musique classique | Commentaires

Du 2 au 28 septembre 2011

Depuis plus de trente ans, « Piano aux Jacobins » réunit des légendes du piano tout en demeurant à l’affût des talents nouveaux, et propose une affiche très diversifiée rassemblant des artistes de toutes générations. De même, la programmation ne ménage pas les découvertes, des grands classiques aux contemporains, en passant par le jazz, sans oublier des commandes aux artistes actuels reconnus ou en voie de l’être. Ainsi enrichie, elle déborde de son cadre emblématique et enchanteur du Cloître des Jacobins, pour des incursions à la Cité de l’espace, à l’Auditorium Saint-Pierre des Cuisines.

Sans oublier le Musée Les Abattoirs où depuis maintenant plus d’une décennie, la formule pionnière des Tableaux-concerts a su trouver son public. Quatre pianistes classés “nouvelle génération“ feront dialoguer peinture et musique.

Nouvelle génération toujours à Saint-Pierre des Cuisines dans la série organisée avec le concours du Centre de Musique Romantique française de Venise. Andrea Bacchetti et David Violi signent des programmes passionnants par leur diversité. Invité par la Fondation Rachmaninoff, le jeune prodige russe Dmitry Mayboroda s’y produira dans un récital entièrement dédié à la musique du maître russe.

Constituant comme une sorte de socle, on se plaît à retrouver des noms aussi illustres que Stephen Kovacevich, Menahem Pressler, mais encore des familiers du festival, Till Fellner, Boris Berezovsky. Ce dernier, vrai “chouchou “ du public, donnera un récital presque 100% Chopin et, à la Halle, un concerto de Khatchaturian avec l’ONCT dirigé par son chef Tugan Sokhiev.

Rares en France, d’autres artistes seront présents tels Llyr Williams et Ronald Brautigam (dans un tout Beethoven), mais aussi de nombreux jeunes interprètes : Gabriele Carcano, Eduardo Fernandez (Iberia d’Albeniz), Nino Gvetadze, Alexander Korsantia, David Theodor Schmidt, Luis Fernando Perez et David Kadouch.

Quant au jazz, ce sera un duel amical entre deux artistes en plein essor : Yaron Herman, déjà accueilli, et Paul Lay.

L’ouverture du Festival se fera en fanfare avec Bertrand Chamayou, un des tous premiers pianistes français à la carrière internationale, mais qui n’a pas oublié qu’il est …toulousain ! Après tout, pourquoi pas un brin de chauvinisme ! Le programme est impressionnant, ni plus ni moins que l’Intégrale des Années de pèlerinage de Franz Liszt, à l’occasion de son bicentenaire. Il faudra être là dès 19h30.

Enfin, n’oublions pas de mentionner le rayonnement chaque année croissant du Festival en Chine où 21 concerts s’y dérouleront en 2011, grâce à l’appui de la Fondation BNP Paribas.

La plaquette du Festival sera cette année encore un évènement puisque réalisée par l’américain Brian Belott.

Il est grand temps de vous préoccuper de vos soirées de Septembre. Les efforts au niveau de la tarification devraient permettre au plus grand nombre d’assister à des manifestations, toutes d’envergure, à n’en pas douter.

Michel Grialou

Site du Festival Piano aux Jacobins

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Michel Grialou Plus d'articles de