Close

Surfaces

13 Mar Publié par dans Photo | Commentaires

Des vues du ciel on en voit jusqu’à plus soif, et des superbes. Un article sur le sujet est peut-être inutile depuis les travaux ultra médiatisés de Yann Artus BERTRAND et son équipe.

Voici son lien avec des vues du ciel de 106 pays actuellement à télécharger gratuitement :http://www.yannarthusbertrand2.org

Mais cette médiatisation pourrait faire oublier qu’il y en a d’autres.

De plus les évolutions apportés sur les drones font évoluer la donne et l’utilisation des images.

 

Cet article comporte beaucoup de photographies pour un nombre important de photographes.

un découpage par photographe sur le même sujet aurai pu être plus adapté au plaisir de la découverte et au temps très court que l’on passe à lire un article sur le net en général. Cependant il reste intéressant de pouvoir passer de l’un à l’autre, comparant d’un coup d’oeil sur une même page.

Même s’il y a pléthore d’images par auteur, ce n’est rien par rapport à ce que vous pouvez encore découvrir sur leurs sites respectifs, sachant qu’ayant fait une sélection, j’ai agi en filtre. Le nombre d’images présentées à été lié également au fait que suivant la structure des sites, il peut être long et fastidieux d’arriver à voir et saisir l’ensemble de leur production. Enfin, les images sont présentes aujourd’hui mais peut être plus demain pour des raisons éditoriales.

 

 

Commençons par les freeways Texans de Peter ANDREW (le premier étant visible dans les clichés d’Alec MacLEAN visible plus bas) :

 

une vidéo pour plus de détails ici : http://vimeo.com/32231419

Continuons avec le photographe et pilote américain Alex Mac LEAN dont voici quelques vidéos sur sa façon de travailler et sa démarche engagée.

http://www.telerama.fr/scenes/la-defense-scrutee-du-ciel,59255.php

http://www.connecting-paris.com/ladefense/alex-mac-lean-american-over-paris-la-defense-seine-arche

http://www.mirageillimite.com/flying.htm

http://www.youtube.com/watch?v=P3hOYidv_RQ

 

 

 

 

David MAISEL

Il commence sa série The Mining Project en 1983, couvrant ainsi les mines à ciel ouvert et relatant l’impact de l’exploitation industrielle à travers la transformation du paysage.

 

 

Le Grand Lac Salé et ses environs : Terminal Mirage

 

La vallée Owens : The Lake Project

 

Un point de vue plus urbanistique avec ses vues de Los Angeles, plus en motifs, et lignes ordonnées avec sa série OBLIVION

Prenez le temps de visiter les sites des artistes présenté, vous y trouverez souvent des informations expliquant leur démarche ou plus d’images ou de séries. Le site de David Maisel offre de voir ses images en plus grand encore que tel qu’elles sont présentées ici.

 


Gerco De RUIJTER

son vimeo où il poste ses vidéos : http://vimeo.com/user8137175

Ses photos aériennes sont également très belles mais on peut apprécier sa façon de vouloir aller un peu plus loin avec ses compositions :

 

série 2008-2011 :

 

 

série Almost Nature

 

 

série Baumschule 

 

 

série Down by sea

 

 

Landing soon

 

 

 

série Loop

 

 

série Outsized

 

 

série 6″x6″

 

 

série Toevallig Landschap

 

 

série Transfer

 

Les photographies de Thierry URBAIN font partie d’un processus de travail qui, depuis 1985, se concentre sur l’architecture, l’archéologie et le paysage.

  

http://www.ixoft.fr/series.php?s=PANOR

 

 

Raphaël DALLAPORTA (après ses excellentes séries sur les orgues et les mines antipersonnel) nous fait partager le  Projet RUINS

Travail réalisé avec une équipe d’archéologues du nord de l’Afghanistan, à l’aide d’un drone

Bien sûr pour l’utilisateur lambda de Google earth, cela peut paraitre bien inutile au premier regard.

D’ailleurs certains artistes puisent dans Google Earth pour trouver leur matière première évitant ainsi les coûts liés à la photographie aérienne.

 

Clément Valla a utilisé le bug dans la vue 3D, car le programme se base sur l’altitude du sol pour créer le relief mais ne reconnait pas les ponts qui sont donc collés au sol.

clementvalla.som/category/work/postcards/

 

 

L’artiste américaine Jenny Odell découpe et rassemble des choses du même type trouvés sur Google Earth pour sa série :

 

 

 

L’Irlandais David Thomas SMITH  réalise des montages kaleidoscopiques à partir d’images satellites provenant du net. Son travail s’appuie sur les modèles et les motifs utilisés pour les tapis persan, en particulier la façon dont les tisserands afghans utilisaient le tapis pour enregistrer leurs expériences comme la terre déchirée par la guerre qui les entourait.

la première image vous montre le résultat exposé, un superbe tirage de pratiquement deux mètres de haut en caisson lumineux.

 

 

 

un extrait de sa série ANTHROPOCENE :

 

 

 

 

Ross RACINE dessine sur ordinateur des vues aériennes de banlieues fictives qu’il imagine et nomme SUBDIVISIONS.

Voici un extrait de ses différentes séries dont les trois premières ne sont pas sans rappeler OBLIVION de David MAISEL :

 

 

Les îles palmiers de Dubaï et les World Island auraient pu être un de ses projets si cela n’était pas fictif !

 

En haut à droite de la première image des Iles Palmiers, on eut voir des ilots artificiels qui forment une planisphère.

 

Celle-ci à été notamment photographiée par l’allemand Andreas GURSKI

 

Andreas GURSKI à photographié le circuit de course de Bahreïn. Il a réassemblé les images d’asphalte dans une composition abstraite. Un exemple encore de photo aérienne réinterprétée (pour comparaison une vue satellite du circuit de Bahreïn suit en dessous).

 

 

 

Edward BURTYNSKY est encore un photographe témoin de l’impact de l’humanité sur son environnement et qui souhaite faire réagir.

Je l’ai découvert au rayon photo de la librairie toulousaine Ombres Blanches,  où pestant sur la mise en page du livre de Gurski que j’achetais (une retrospective avec des photos au format d’une seule page coupée sur deux ) le vendeur me faisait décrouvrir Steidl au travers de Burtynsky.

Un livre dans un format assez grand, une photographie par page, une impression superbe. La qualité des photographies de Burtynsky au travers des détails et de la finesse des couleurs permettait d’apprécier le choix de l’éditeur de faire la part belles aux images. Le prix allait avec :).

Je glisse à nouveau ce lien TED multilingue où on peut le voir et l’écouter.

http://www.ted.com/talks/edward_burtynsky_on_manufactured_landscapes.html

Comme GURSKI, ses images sont faites pour être vues en grand, car chaque petit détail reste net et parfaitement défini, voire sont le repère d’échelle comme dans ses images de carrières.

Maintenant un aperçu de son travail :

 

 

Ci-dessous, les camions au fond du trou donne une idée de l’échelle dans ces images faites en Australie.

 

Et pour terminer ces fabuleux paysages des Monegros en Aragon, une partie de l’Espagne proche de chez nous situé derrière les Pyrénées.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de