Close

Catherine Tessier  // Articles publiés par Catherine Tessier

13 Juil Publié par dans Opéra | Comments

Daphné : le mythe dans la caverne

Police au balcon, police en galerie. Dans la caverne sombre, quelques homo sapiens, hirsutes, en haillons, font du trafic d’amphores en bord de rivière souterraine tandis que d’autres se recueillent sur le mystérieux tombeau de Poussin – Et in Arcadia Ego. Vanité. Le public discute et les instruments se chauffent, comme à l’accoutumée. Le rideau […]

Lire la suite...

21 Juin Publié par dans Danse | Comments

Valser : la violence, la sueur, la terre

Barrières et police à l’entrée de la Halle. Une arène de terre brute, des cordes de ring, mâts de cirque et bouts de ficelle. Talanquère et burladeros. Une tarde de corrida pour quatre hommes et quatre femmes. Le tango est un combat, comme la vie. Entre elle et lui. Entre elles. Entre eux. Possession, rivalité, […]

Lire la suite...

28 Mai Publié par dans Opéra | Comments

I due Foscari : les deux faces du doge

Francesco Foscari, dans la pénombre, considère son imposante effigie, sa propre tête, tête aux yeux morts, vanité. Car l’homme de pouvoir doit tuer l’homme sensible. Symbole facile mais efficace, le père se terre de l’autre côté de la statue. Sombre cabinet intime où quelque chandelle n’aurait pas nui. Mais il n’y a point de lumière […]

Lire la suite...

01 Mai Publié par dans Théâtre | Comments

Cyrano de Bergerac : vol au dessus d’un nid de cadets

Je marche dans les mots, espace vocal sans opacité, pourtant ferme et résistant, vrai, bénin, éblouissant. C’est le miracle. [1] Un crâne bandé et des bras nus dépassent d’un fauteuil médical qui nous tourne le dos. Portes battantes au fond, surmontées d’une cocarde. Un lavabo, un vestiaire métallique, une planche à repasser, tables et tabourets […]

Lire la suite...

28 Avr Publié par dans Théâtre | Comments

En attendant Godot : les vagabonds de nulle part

Sur la Lune, ou sur Mars peut-être. Ou au bord du Léthé. Ou nulle part. Avec arbre. Arbre étique, rochers, sol craquelé. Des os de poulet jonchent le sol à cour. Qui sont ces deux charlots en jaquette et melon ? L’un, canne et belles chaussures pointues, est plus distingué que l’autre, qui fait tout […]

Lire la suite...

21 Avr Publié par dans Opéra | Comments

Les Pigeons d’argile : la force des fêlures

Une sirène stridente de police, qui se décompose. C’est un opéra des fêlures, des forces fragiles, des engagements qui flanchent, des certitudes qui doutent. Une chronique des morts annoncées. C’est une pure et dure Charlie. Elle n’a jamais confondu l’amour et la Révolution. Elle s’en persuade, le dit, le redit. Sauf que. Ce jour-là, elle […]

Lire la suite...

14 Avr Publié par dans Théâtre | Comments

Le Songe d’une nuit d’été : la nuit étoilée

Laurent Pelly ne montre pas les forêts : pas plus d’arbres ici que dans sa forêt de Birnam. Cependant, on la voit, on l’entend. La nuit étoilée bruit de toutes parts, les elfes-lucioles volettent, les profondeurs se confondent avec le fond du théâtre que l’œil ne discerne pas. Alors que Macbeth était prisonnier de ses […]

Lire la suite...

21 Mar Publié par dans Opéra | Comments

Cavalleria rusticana – Pagliacci : jours de fête, jours de peine

Cravates au parterre, cheveux verts et jeans troués à l’amphithéâtre de côté. À chacun son opéra. Une rue en escaliers le long d’une église, un muret, une sorte de Mont Saint-Michel en silhouette au fond. La lumière crue du soleil de Pâques. Les hommes reviennent des champs, les femmes sont en noir des pieds à […]

Lire la suite...

23 Fév Publié par dans Danse | 1 comment

Israel Galván

On sort abasourdi de la danse d’Israel Galván. Perturbé, dérouté. Le théâtre est nu, projecteurs, régisseurs, fils et ficelles semblent être là pour les hasards d’un premier filage. Il n’en est rien, et ce bazar est rigoureusement chorégraphié. Cinq tableaux, cinq stations d’un chemin de croix : Prologue, l’Homme, la Femme, Entracte, La mort. Comment […]

Lire la suite...

15 Fév Publié par dans Opéra | Comments

La Favorite : un ténor et une valise

Vincent Boussard et son décorateur Vincent Lemaire travaillent sur l’épure : les arches en fond de scène, qui se multiplient à jardin dans un miroir, sont cloître ou palais. Un rideau de perles moucharabieh dissimule les courtisans prompts à médire. Cependant la vue au-delà des arcades présente de curieuses taches noires et les accessoires ont […]

Lire la suite...