Accueil Théâtre Sans objet : quand la machine semble prendre l’autorité