Close

Passion Bach d’abord !

10ème édition de Passe ton Bach d’abord du 2 au 4 juin

Repasser son Bach une 10ème fois pourrait lasser à la longue, même les esprits les plus opiniâtres. Pourtant, les candidats se bousculent par milliers chaque année début juin, allant d’un concert à l’autre, qu’ils soient musiciens, mélomanes avertis ou humbles profanes attirés par la formule insolite et sans cesse renouvelée de ce festival pas comme les autres.

Une formule largement éprouvée depuis sa création en 2008, tournant autour de la vie et de l’œuvre du grand compositeur allemand, avec quelques rares digressions vers d’autres musiciens. De même que tous les chemins de la musique savante occidentale mènent à Jean-Sébastien Bach et en repartent, les rues de Toulouse, l’espace d’un week-end, mènent et ramènent toutes à ses oeuvres, jouées souvent sous des formes inattendues dans une trentaine de lieux de la ville (bars, églises, chapelle, théâtre, musée, cour d’hôtel particulier, jardins, librairie…) lors de courts concerts d’une demi-heure.

Moteur essentiel de cette manifestation, la passion qui anime ses organisateurs au premier rang desquels Michel Brun, son fondateur et directeur artistique, épaulé par l’équipe de l’Ensemble Baroque de Toulouse dont l’énergie et l’enthousiasme contagieux irradient tout le festival.

La passion justement, indissociable de l’existence et de la musique du Cantor de Leipzig, de son amour pour ses femmes, Maria Barbara puis Anna Magdalena, aux titres de deux des plus célèbres de ses œuvres. Passion, le sous-titre de ce millésime 2017 de Passe ton Bach d’abord marqué par de nombreux événements « spécial 10ème édition ».

Michel Brun

Avant de battre le pavé toulousain du 2 au 4 juin et de redoubler une fois de plus son Bach, il est encore temps de réviser le programme…

Des temps forts

L’Art de la fugue par Marie-Christine Barrault et Jean-Patrice Brosse en ouverture

C’est une nouveauté cette année, pas de concert de l’Ensemble Baroque de Toulouse à la cathédrale Saint-Étienne pour ouvrir le festival. Toutefois, une grande œuvre servie par deux grands artistes est au programme à l’Auditorium Saint-Pierre des Cuisines le vendredi 2 juin à 20h30 avec L’Art de la fugue interprété par Jean-Patrice Brosse au clavecin. À ses côtés, la comédienne Marie-Christine Barrault raconte Bach à travers la chronique de sa seconde épouse, Anna-Magdalena, évocation de sa vie familiale et musicale avec le compositeur, de leur rencontre en 1721 à la mort de Jean-Sébastien en 1750, en passant par l’éducation de leurs treize enfants.

.

.

L’Appassionata de Beethoven par le pianiste Frédéric Vaysse-Knitter

Toujours dans le très bel Auditorium Saint-Pierre des Cuisines le dimanche 4 juin à 13h, le pianiste franco-polonais Frédéric Vaysse-Knitter interprétera la sonate Appassionata de Beethoven. Certes, le festival est dédié à Bach et à sa musique mais comment ne pas programmer lors d’une édition sous-titrée Passion cette superbe pièce d’un des autres géants de la musique européenne, intitulée l’Appassionata après qu’une mention « La Passionata » fut découverte par un éditeur sur un manuscrit du compositeur. Une œuvre exigeante et tumultueuse qui porte très bien son nom pour laquelle les amoureux du piano et de Beethoven devraient remplir les travées de Saint-Pierre des Cuisines.

Frédéric Vaysse-Knitter

La Passion selon Saint-Matthieu à la Halle aux grains pour finir

Celui que l’on surnomme le « Cinquième évangéliste » n’y verrait sans doute rien à redire, on peut comparer à raison son œuvre à une monumentale cathédrale, patiemment édifiée durant un demi-siècle de compositions. Comme dans toute cathédrale, il y a quelques piliers plus porteurs que d’autres. Parmi ceux-ci, on peut assurément ranger la Passion selon Saint-Matthieu, chef d’œuvre absolu de la musique baroque, avec sa partition colossale de 2h45, son double chœur et ses deux orchestres. Rien d’étonnant donc à ce que, pour marquer la 10ème édition de Passe ton Bach d’abord, Michel Brun et l’Ensemble Baroque de Toulouse aient souhaité s’y attaquer pour un concert de clôture en apothéose le dimanche 4 juin à 17h à la Halle aux Grains.

À cette occasion l’Ensemble Baroque sera scindé en deux orchestres et le Chœur Baroque associé au chœur Conférences Vocales, le chœur d’enfants La Lauzeta apportant de-ci de-là sa contribution à l’édifice. Près de 120 musiciens occuperont ainsi le plateau de la Halle aux Grains, le ténor léger suisse Raphaël Höhn s’étant vu confier le redoutable honneur d’interpréter le rôle de l’Évangéliste et d’y faire la démonstration de son impeccable prononciation de l’allemand.

Notons également que le vendredi 1er juin à 21h sera projeté à la Cinémathèque L’Évangile selon Saint-Matthieu de Pier Paolo Pasolini, autre chef d’œuvre inspiré par le texte de l’évangéliste, dont de nombreuses scènes sont illustrées d’extraits de la Passion selon Saint-Matthieu.

.

.

Des travaux pratiques…

En préambule de ce très attendu concert de clôture, l’Ensemble Baroque propose trois rencontres musicales pendant le festival. Intitulées « Fruits de la Passion » ! ces rendez-vous ont pour but de faire découvrir trois aspects de la Passion selon Saint-Matthieu et de les décrypter en musique grâce aux indications et à l’enseignement érudits de Michel Brun. Avec le privilège, sur le modèle des Cantates sans filet, de chanter un choral de la Passion avec les musiciens de l’Ensemble.
Pour les candidats intéressés, voici la liste et les dates des travaux pratiques :

– Oratorio ou OVNI ? Comprendre la construction d’un monument musical
Samedi 3 juin à 15h dans la cour du CROUS/ESAV

– Bach,  le musicien poète ! Des images musicales pour illustrer le texte
Samedi 3 juin à 18h à l’Hôtel-Dieu (chapelle)

 A quoi jouent les chœurs ? Les différents rôles que donne Bach aux chœurs
Dimanche 4 juin à 11h à la Halle aux Grains

Il serait fastidieux de faire le tour des cent concerts et événements de cette 10ème édition de Passe ton Bach d’abord et d’un programme où l’on trouve comme de coutume, dans le joyeux mélange des genres assumé et voulu par l’équipe du festival, des conférences, des lectures, des ateliers, de l’accordéon, du tuba, du flamenco, des musiques et danses traditionnelles, un « Bal Bach » dans les Jardins du Muséum à Borderouge, du « heavy vocal », la belle violoniste roumaine Clara Cernat et bien d’autres propositions où l’insolite côtoie la tradition dans des lieux parfois improbables qui donnent au passage l’occasion de redécouvrir la ville. Allez, une autre idée pour les années à venir… des balades musicales « Prenez le Bach » sur la Garonne !

En attendant de voguer peut-être un jour sur les flots garonnais avec Bach, on peut consulter le programme de cette édition 2017 et préparer son petit agenda du week-end de la Pentecôte.

Il y a de quoi faire…


Ensemble Baroque de Toulouse

Passe Ton Bach d’abord

2, 3 & 4 juin 2017

Tout le programme de Passe ton Bach d’abord sur le site de l’Ensemble Baroque de Toulouse www.baroquetoulouse.com/passe-ton-bach/10eme-edition

Ensemble Baroque de Toulouse @ Benoit Michellod

Bach flamenco © Le Turk

Passe Ton Bach d’abord © Atelier Cartblanch

Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de