Close

On connaît la chanson… Where Is My Mind ? par Placebo & Frank Black

29 Mar Publié par dans Musique | Comments

Chaque mercredi, nous évoquons à travers une vidéo une chanson connue ou méconnue, revisitée ou immortalisée.

Where Is My Mind ? par Placebo & Frank Black

On l’a peut-être oublié, mais Placebo fut à la fin des années 90 et au début des années 2000 un groupe aussi iconique que populaire. Le combo emmené par Brian Molko avait réussi à conjuguer romantisme noir, ambiguïté sexuelle, névroses adolescentes et références littéraires dans un mélange musical de rock, de new wave, de punk et de glam rock. L’album Sleeping with Ghosts et sa litanie de tubes marquèrent l’apogée – du moins commerciale – de Placebo. Dans l’une des éditions augmentées du disque se trouvaient des reprises parfois inattendues : The Smiths, Boney M., Robert Palmer, Serge Gainsbourg… Celle de Where Is My Mind ? des Pixies paraissait plutôt naturelle tant le groupe américain, figure de proue du rock alternatif indépendant de la fin des années 80 et du début des années 90, fut une grande source d’inspiration (notamment de Kurt Cobain pour ne citer que lui).

Les Pixies et son leader Frank Black (ou Black Francis) ne sont pas sans évoquer le statut du Velvet Underground, c’est-à-dire celui d’un groupe mythique dont l’influence fut inversement proportionnelle au succès. Une déclaration du grand producteur Brian Eno est d’ailleurs restée célèbre à ce sujet. Il rapportait que Lou Reed lui avait confié, un jour, que le premier album du Velvet ne s’était écoulé qu’à 30 000 exemplaires au bout de cinq ans. Eno concluait : « Je pense que chacun de ceux qui ont acheté une de ces 30 000 copies a fondé un groupe. »

Ce fut un peu la même chose avec Surfer Rosa, premier album des Pixies sorti en 1988 et qui comprenait Where Is My Mind ? Outre la reprise sur Sleeping with Ghosts, Placebo paya son tribut aux Pixies en reprenant la chanson en live. Comme lors de ce concert du 18 octobre 2003 au Zénith de Paris. Auparavant, en 1999, la présence du titre au générique de fin du Fight Club de David Fincher contribua à élargir son écho au-delà des fans des Pixies. Cette version Placebo / Frank Black est bluffante, parfait équilibre entre lyrisme échevelé et sècheresse abrasive. On ne s’en lasse pas. On laisse la conclusion au très francophone Brian Molko : « Ce sera notre dernière chanson, mais quelle dernière chanson, hein ? » En effet.

Christian Authier


Bonus 1 : Fight Club de David Fincher avec ses tours qui s’effondrent sur fond de Where Is My Mind ? fut étrangement prémonitoire en 1999 de certaines catastrophes à venir…

.

Bonus 2 : David Bowie était un grand admirateur de Placebo et des Pixies. La preuve avec cette reprise live de Cactus (présente sur l’album Reality) en compagnie de… Moby.

.


Chaque mercredi, nous évoquons à travers une vidéo une chanson connue ou méconnue, revisitée ou immortalisée.

The Girl from Ipanema par Frank Sinatra et Antonio Carlos Jobim

Jump par Bruce Springsteen

My Secret Place par Joni Mitchell et Peter Gabriel

My Mistake par Daryl Hall et Nikki Jean

Hurt par Johnny Cash

Flying Cowboys par Rickie Lee Jones

Gimme Shelter par U2, Mick Jagger, Fergie & Will.i.am

Cars and Girls par Prefab Sprout

Dondi par Ed Motta

Sweet Jane par Lou Reed

Man in the Mirror par Siedah Garrett


 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Christian Authier Plus d'articles de