Close

Les chansons qui ont marqué l’histoire – Chapitre II : My Way de Frank Sinatra

10 Déc Publié par dans Musique | Commentaires

Parce que rien n’éclaire mieux nos vies que leurs bandes-sons, Culture 31 s’intéresse aux chansons qui ont marqué l’Histoire, la grande comme la petite.

Le 20 mars 1965, sur la scène de la Sali di Concerto de la RAI à Naples, France Gall est en pleurs. Elle a remporté le concours de l’Eurovision pour le Luxembourg et s’apprête à rechanter sa chanson, Poupée de Cire, Poupée de Son, écrite pour elle par Serge Gainsbourg.

france-gall

France Gall (1965)

Mais cet excès d’émotion ne lui est pas inspiré par un trop grand bonheur. Quelques minutes plus tôt, la jeune fille a appelé Claude François, avec qui elle entretient une liaison, pour lui annoncer sa victoire. L’homme, connu pour être tempétueux, tyrannique et réticent à partager la lumière, n’a pas déçu sa réputation : il a rompu avec elle immédiatement.

Personne n’aurait pu imaginer que ce drame intime, capté en mondiovision, serait à l’origine de la chanson la plus célèbre, la plus diffusée au monde.

L’épopée se tisse en 1967 en Haute-Savoie. Le compositeur Jacques Revaux, désireux de profiter de ses vacances à Megève, expédie en une matinée une commande de quatre chansons par le producteur Norbert Saada. Parmi celles-ci se trouve la bluette For me, destinée à Hervé Vilard.

jacques-revaux

Jacques Revaux et Claude François pendant l’écriture de Comme d’Habitude

Vilard veut en faire une face B. Revaux l’en dissuade, reprend sa chanson et la propose à Claude François. L’idole aime le titre mais pas en l’état. Ensemble, ils retravaillent la structure, le tempo et réécrivent les paroles avec Gilles Thibaut, parolier régulier de Johnny Halliday. La chanson devient le récit du délitement d’un couple, directement inspiré de la rupture du chanteur avec France Gall. Elle est rebaptisée Comme d’habitude.

Le 45 tours sort en novembre de la même année. C’est le moment qu’a choisit Paul Anka pour passer des vacances dans le sud de la France. Compositeur, auteur et chanteur, il écrit beaucoup pour lui-même et encore plus pour les autres.

paul-anka

Il entend Comme d’habitude à la télévision et décide de se rendre à Paris pour en négocier les droits. Il expliquera : « Le disque était merdique mais il y avait un petit quelque chose. »

Quelques mois plus tard, il dîne à Miami avec son ami Sinatra, qui tourne Lady in Cement de Gordon Douglas. Ce soir là, Frankie Blue Eyes est en petite forme. Il répète être à bout et vouloir arrêter sa carrière. Il a déjà prévenu son label : son prochain disque sera le dernier.

lady-in-cement

Anka rentre à New York et s’attelle à l’adaptation de Comme d’habitude pour le crooner. Il en altère légèrement la structure mélodique et décide de réécrire totalement les paroles: « J’ai choisi des mots que je n’aurais jamais utilisés moi-même, mais c’était la manière dont Frank s’exprimait. J’allais au sauna avec les gars du Rat Pack -ils aimaient parler comme des mafieux, même s’ils étaient effrayés par leurs propres ombres ».

Il prévient Sinatra : « J’ai quelque chose de très spécial pour toi. »

anka-et-sinatra

Paul Anka & Frank Sinatra (1980)

Sinatra enregistre la chanson, devenue My Way, le 30 décembre 1968. Le 45 tours sort début 1969, assorti d’un album du même nom. Le triomphe est immédiat. En Angleterre, la chanson restera soixante-quinze semaines d’affilées dans les meilleures ventes -un record jusqu’à aujourd’hui inégalé. L’univers redécouvre le crooner. Les groupies s’évanouissent de nouveau à ses pieds. L’homme qui a chanté « Luck be a lady» et vit au dernier étage d’un casino de Las Vegas sait qu’on ne doit jamais dédaigner sa chance. Il renonce à quitter la scène. Il enregistrera encore dix albums.

My Way fera l’objet d’une multitude de déclinaisons et de reprises, dont celle très âpre de Sid Vicious : incapable de retenir les paroles le jour de l’enregistrement, il les remplacera par des injures. En 1971, David Bowie composera Life on Mars ? à partir des accords de My Way, mentionnant sobrement « Inspired by Frankie » dans le livret de son album Hunky Dory.

Secrètement irriguée par les larmes d’une jeune fille au soir de sa victoire, My Way, deviendra la chanson signature de Sinatra, exécutée à chaque récital sans lui redonner le plaisir que Paul Anka espérait pour lui.

Sa fille, Tina Sinatra, révélera : « Il n’aimait pas cette chanson. Elle lui collait trop à la peau, il ne pouvait plus s’en débarrasser. Il l’a toujours jugée égocentrique et complaisante. »

Not his way after all.

Eva Kristina Mindszenti


Frank Sinatra – My Way (live)

.

Claude François – Comme d’habitude

.

Sid Vicious – My Way (live)

.

David Bowie – Life on Mars ?

.


Parce que rien n’éclaire mieux nos vies que leurs bandes-sons, Culture 31 s’intéresse aux chansons qui ont marqué l’Histoire, la grande comme la petite.

Chapitre I : Gloomy Sunday (Szomorú Vasárnap) le chef-d’œuvre tragique de Rezső Seress


 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Eva Kristina Mindszenti Plus d'articles de