Close

Canopé, préparer l’école de demain

29 Nov Publié par dans Exposition, Patrimoine | Commentaires

Réseau Canopé est un réseau national, créé dans l’objectif d’accompagner la communauté éducative, au sens large. Il est à la fois un éditeur de ressources pédagogiques et un opérateur de formations et d’évènements. A Toulouse, l’Atelier Canopé propose aussi un espace d’exposition, une librairie, une médiathèque et même une ludothèque : tout cela, ouvert au grand public.

Exif_JPEG_PICTURE

Canopé : un acteur au service la communauté éducative

Canopé est un établissement unique qui dépend du Ministère de l’Education nationale. Son rôle consiste dans un premier temps en l’édition de ressources pédagogiques transmédias (ouvrages, dvd, web documentaires, sites internet) à destination de la communauté éducative au sens large, enseignants, parents, associations,… Réseau Canopé va ainsi dans le sens de l’innovation pour faire entrer progressivement l’école dans l’ère du numérique.

Il est aussi un centre de formation pour les enseignants mais pas uniquement. Les formations proposées dans les Ateliers Canopé institués dans tous les départements de la région, sont gratuites et ouvertes à tous. Pour la plupart, ce sont des formations à des outils numériques, sur des thèmes aussi variés que « Réaliser un film d’animation », « S’initier au montage vidéo » ou encore « S’initier à la retouche photographique ».

Le troisième pôle d’activités constitue le volet art et culture. Au niveau régional, ce dernier volet se matérialise depuis 2010, par la proposition d’expositions. Depuis la fusion de la région Occitanie, l’entité développe également ce format, à Montpellier.

Au delà de ces trois vecteurs, Canopé organise un certain nombre d’évènements à destination des enseignants mais aussi des élèves.

Le Printemps de l’EMI

L’événement phare lancé l’an dernier par Canopé est le Printemps de l’Education aux Médias et à l’Information. Organisé en partenariat avec le Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (CLEMI) et le rectorat de l’académie de Toulouse, il consiste en un cycle de conférences et ateliers. La première édition du Printemps de l’EMI a pu accueillir des grands noms, à l’image d’Hervé Le Crosnier ou Brigitte Chapelain, sur des thèmes tels que « Créativité et numérique : la participation dans des pratiques de nouvelles écritures » ou encore « L’influence du numérique sur les pratiques culturelles ». La manifestation fut une véritable réussite en terme d’audience. Pour ce qui est de l’édition 2017, Canopé souhaite désormais décliner le concept dans plusieurs départements de la nouvelle région, en proposant à chacun d’eux la diffusion de ces conférences.

Le défi Babelio 31 et le concours de Book Trailers

Créé en 2012, le défi Babelio est un défi-lecture lancé à l’échelon national sur la toile, à l’initiative d’une enseignante. L’idée est alors de redonner goût à la lecture, aux élèves de collèges et lycées. Dans ce cadre là, Canopé a imaginé à Toulouse et en Haute-Garonne, un concours au cours duquel les élèves réalisent une bande-annonce d’un des livres sélectionnés. Lors de ce concours de Book Trailers, six prix sont remis chaque année. L’événement a lui aussi rencontré un certain succès puisque Canopé a reçu pas moins de 80 bandes-annonces l’an passé. Cette démarche conjugue ainsi lecture et manipulation d’outils numériques dans la réalisation de très courts films.

Babel d’Or

.

Prix du jury 

.

Un espace d’exposition : la galerie Ingres

Pour ce qui est de l’espace d’exposition mis en place par Canopé, l’idée est là encore d’allier les perspectives artistiques et pédagogiques, pour proposer des ateliers à destination des élèves, des conférences et des visites guidées de l’artiste autant que faire se peut. Depuis 2010, trois ou quatre expositions sont programmées chaque année : « Les expositions commencent à faire parler d’elles, nous avons beaucoup de monde et aujourd’hui de plus en plus de demandes ».

expo-reso

Exposition du graffeur Reso à la Galerie Ingres

La galerie Ingres expose actuellement le travail de Paul Duchein, La mémoire des ombres, jusqu’au 9 décembre prochain. Ce dernier réalise depuis 1966 des assemblages et collages, dans de petites boîtes. Aujourd’hui, près de 2 000 petites boîtes thématiques constituent son œuvre dont quelques unes sont visibles au sein de l’espace d’exposition de Canopé. La prochaine exposition intitulée Shinrin-Yoku ou « bain de forêt », est prévue quant à elle pour le mois de janvier. Deux artistes exposeront leur travail sur le thème du textile dans l’idée de mêler démarche artistique et artisanat d’art.

paul-duchein

Pour les mois de février/mars, Claude Ponti exposera à son tour, à la galerie Ingres. Claude Ponti est un auteur de littérature jeunesse et illustrateur. Son œuvre est traversée par les thèmes de l’humour et du rêve, souvent relative à la quête initiatique et largement inspirée de l’univers de Lewis Carroll. Cette exposition s’inscrira dans le cadre des semaines de la littérature jeunesse, organisées pour la troisième édition par Canopé.

Marjorie Lafon 

Canopé

Le Réseau de création et d’accompagnement pédagogiques

68 boulevard de Strasbourg 31 000 Toulouse

Partager : Facebook Twitter Email

 


Marjorie Lafon Plus d'articles de