Close

La Fête de la Science : les sciences sous toutes leurs formes

Pour sa 25ème édition, la Fête de la Science débute ce samedi 8 octobre et cela jusqu’au 16. Une idée domine alors : « Les sciences sont partout », à l’image justement de ces quelques jours, où près de 500 animations gratuites et ouvertes à tous, seront proposées dans toute la nouvelle région.

bandeau-fete-de-la-science

Faire rayonner la culture scientifique

75 villes du territoire seront mises à contribution et 13 villages des sciences seront créés pour l’occasion, afin de mettre à la portée du plus grand nombre toutes les manifestations de la science. Initiée par le Ministère de l’Education Nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, coordonnée au niveau régional par Science Animation et en partenariat avec la région Occitanie, la Fête de la Science rassemble dans les universités, les centres de recherche, les entreprises mais aussi dans les associations ou les musées, des chercheurs, médiateurs mais également des bénévoles. En somme, des passionnés présents, cette semaine-là pour transmettre leurs connaissances.

L’Occitanie est l’une des premières régions en matière de recherche et de développement. Il apparait alors essentiel d’exploiter cette richesse scientifique pour l’exposer au grand public. Et quoi de mieux qu’une fête pour célébrer cette place de choix. La Métropole toulousaine accueillera d’ailleurs plus d’une cinquantaine d’évènements. Voici un aperçu de ce qu’il sera possible de découvrir lors de cette riche semaine !

Au Quai des savoirs, lever le voile sur l’invisible

Sur le thème de la microscopie, l’événement majeur de la manifestation se tiendra au Quai des Savoirs, à partir du 11 octobre. Telle une enquête scientifique à mener, il s’agira de résoudre des énigmes par le biais d’expositions, de rencontres, de manipulations interactives, d’ateliers ludiques ou bien encore de quizz. L’intention est manifeste : pénétrez le mystérieux monde de l’invisible. Sur des thèmes divers, les chercheurs répondront à des problématiques, pour le moins  énigmatiques pour le grand public : à l’image de la manipulation d’un atome ou d’une molécule, l’essor du minuscule dans la littérature, ou la déformation de la matière.

voir-invisible

Immersion dans un laboratoire de chimie

Les 14 et 15 octobre, deux journées « portes ouvertes » sont programmées au Laboratoire de Chimie de coordination de Toulouse, avec pour thème « Des molécules : les concevoir, les voir et les utiliser ». Il sera ainsi possible de comprendre véritablement pourquoi les scientifiques conçoivent et analysent des molécules. Là encore, au cœur de la visite du laboratoire, des manipulations et ateliers, encadrés par les équipes de recherche seront suggérés. Pour clore cette immersion, le café scientifique animé par Christelle Hureau proposera une mise au point sur le thème « Les ions métalliques et la maladie d’Alzheimer ».

Protection de l’environnement à Monlong et agroécologie à Auzeville-Tolosane

Mercredi 12 octobre, le propos mêlera écologie et développement durable. Le parc de Monlong dans le quartier de Bellefontaine, est un véritable écrin naturel dans la ville : il renferme des marres, ruisseaux, sources mais aussi des jardins amateurs. Avec pour thématique l’eau, sa valeur, ses qualités, son cycle, il sera l’occasion d’évoquer l’écosystème aquatique, en l’observant au plus près, aux côtés des associations Dire et Migado.

Une conférence sur le thème « Les légumineuses à graines : les graines du futur ? » est programmée les 11 et 13 octobre à l’INRA de Toulouse et où l’on pourra déceler les vertus agro-environnementales et nutritionnelles de ces légumes. Tout aussi ludiques, les activités proposées mettront en lumière les travaux conduits à la fois par les agronomes et les économistes.

Les sciences humaines et sociales mises en lumière à Jean-Jaurès

Sociologues et conférenciers se réuniront le 11 octobre à l’Université Jean-Jaurès pour échanger sur des sujets qui font l’actualité : les scandales des pilules contraceptives, les demandeurs d’asile à Lampedusa, la fermeture des commerces en centre-ville ou l’impact des Smartphones dans nos vies. Autant de problématiques mais surtout de débats pour nourrir nos esprits critiques.

Focus sur la santé à Matabiau et les télécommunications à Lardenne

Le Train saveurs & santé s’arrêtera en gare de Toulouse-Matabiau, le mardi 11 octobre. Les chercheurs de l’INRA et l’INSERM y organisent une exposition commune, intitulée « La science a du goût » sur les arts culinaires et le patrimoine gastronomique français, les fondements de l’équilibre alimentaire et la valorisation des métiers de la filière alimentaire. Au menu, dégustations, ateliers et conférences.

Au centre de loisirs du Petit Capitole du 8 au 12 octobre, le projet consistera à porter le regard vers les télécommunications et les radios-amateurs, à l’aide de projections de films, de démonstrations liaison radio, tout cela en partenariat avec le Réseau des Emetteurs Français (REF) et l’Institut pour le Développement du Radio-amateurisme par l’Enseignement (IDRE).

Marjorie Lafon

affiche-fete-science

Fête de la sciences – Occitanie

Programme Régional

Quai des savoirs – Voir l’invisible

Partager : Facebook Twitter Email

 


Marjorie Lafon Plus d'articles de