Close

Salon de l’Art contemporain Toulouse 2016

24 Mar Publié par dans Arts plastiques | Commentaires

Dans les salons d’art, certains viennent chercher des œuvres façon Pop-art, façon Jackson Pollock ou bien du Nouveau Réalisme pour pas trop cher… D’autres, comme moi, viennent faire des rencontres singulières ou partir en voyage.  

Retrouvez les artistes marquants du Salon de l’Art contemporain à Toulouse édition 2016.

 



 

Via des techniques mixtes, CharlottArt crée un univers organique et aquatique à la fois fantastique et palpable.




Les œuvres poétiques et graphiques de Marie-Jo PARRON sont pourtant structurées par de sérieuses données scientifiques. Sa peinture astronomique traduit en couleur les réactions chimiques qui président à la mort des étoiles ou à la naissance des super-nova.


 

La douceur de vivre baigne les œuvres de Lionel BORLA. Utilisant différentes techniques, il trace une Côte d’Azur à l’esthétique Bauhaus.

« La couleur est l’endroit où notre cerveau et l’univers se rencontrent. » Liliane LE COZ peut reprendre à son compte cette citation de Cézanne car sa palette colorée est assurée aussi bien au pastel, à l’huile qu’à l’acrylique.


 

 

 

 

 

 

 

Entre art brut et objet design, ADN Project : quand une idée minimaliste trouve des applications esthétiques variées.

 



Les peintures de JICé
racontent des histoires d’hommes aux prises avec un puissant monde industriel. Elles prennent place dans l‘espace urbain américain, les perspectives sont plongeantes et l’atmosphère cinématographique.

 

 

Dominique DARU
Le corps rien que le corps, le mouvement, les volumes, le drapé. Le tout dans un jeu de couleurs étudié où le blanc a une place de choix.

 

Angelo MAGGI rend hommage à la peinture du 15e siècle avec des oeuvres énigmatiques et paisibles.





 

 


 

Les œuvres de Danielle PATURET au contraste étonnant entre monde ténébreux et foules colorées, résonnent étrangement avec l’actualité du moment.

 

Autre artiste qui s’intéresse à la foule et au vivre-ensemble,
Perrine VILMOT, graphiste de formation, propose une plongée à la verticale pour mieux saisir la beauté des êtres.

 


Maguy MAKOSSO s’attache à rendre un milieu sous-marin dont elle connaît bien les fascinants ballets de bancs de poissons et les eaux translucides.

Un article à retrouver sur Jardins Mentaux.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de