Accueil Portraits Médéric Marco : « Un entraineur qui n’est pas passionné, ça n’existe pas »