Accueil MusiqueMusique classique Grigory Sokolov est bien le Sphinx du clavier