Close

Exposition  « NAC – les Nouveaux Animaux de Compagnie »

07 Juil Publié par dans Exposition | Comments

Muséum de Toulouse – du 5 juillet 2016 au 18 juin 2017

Pour sa nouvelle thématique annuelle autour des animaux de compagnie, et en prémice de la prochaine exposition temporaire de l’automne « Chiens & Chats, l’expo», le Muséum de Toulouse nous convie avec sa nouvelle exposition à découvrir le phénomène NAC.

nac 1

Cette expo-dossier pédagogique, entièrement produite en interne par les équipes du Muséum, explique par l’exploration de ce très actuel sujet de société ce que sont les NAC, ces animaux sauvages devenus domestiques, en s’adressant à tous les publics et notamment aux plus jeunes, grâce à des dispositifs interactifs alliant ludique & expertise scientifique.

Une mention spéciale doit être faite au travail du Muséum sur l’accès aux expositions des publics empêchés avec les contenus de l’exposition en version braille, une introduction audio et LSF ainsi que la traduction LSF du film principal.

Autour d’une cinquantaine d’animaux naturalisés issus des collections du Muséum ou bien naturalisés pour l’occasion (dont la célébrissime Brachypelma Smithii, mygale mexicaine star de nombreux films tel qu’Indiana Jones et le temple maudit), l’un des enjeux de l’exposition est de contribuer à la défense de ces animaux et de leur environnement naturel en sensibilisant le public aux conséquences qu’entraîne leur adoption.

Le parcours narratif de l’exposition se déploie en 4 grandes étapes, dans l’environnement familier d’un appartement entièrement reconstitué. Le tour de force de cette scénographie très réussie, qui fait contraster le décor aseptisé d’un appartement urbain avec les milieux de vie naturels d’origine des NAC (les cartels reprennent d’ailleurs en décoration ces milieux naturels, avec une végétation luxuriante par exemple), est d’immerger le visiteur qui se sent alors comme chez lui, cette proximité facilitant de surcroît la compréhension du message véhiculé.

L’entrée de l’appartement-exposition définit les NAC en illustrant la diversité des espèces qui les composent. Ce préambule permet de saisir les enjeux internationaux découlant de ce phénomène commercial.

La pièce des toilettes a pour vocation de sensibiliser aux risques associés aux NAC, et c’est à mon sens l’une des meilleures idées de cette scénographie : jetez un coup d’œil dans la cuvette … et vous aurez ainsi une parfaite illustration du sujet des coupures de presse tapissant les murs !

nac 4

Dans la cuisine, dont il ne faut pas hésiter à ouvrir les portes de placard et autres tiroirs, le visiteur est sensibilisé aux contraintes qu’implique l’adoption de ces animaux hors du commun. Des jeux permettent aux enfants non-lecteurs de s’initier aux modes alimentaires des NAC, et un livret de recettes culinaires sur le comptoir permet aux plus grands d’explorer une autre façon – plus radicale – d’apprécier les NAC… dans l’assiette ! (Nul besoin de pousser trop loin l’exotisme, car notre bon vieux lapin à la moutarde y figure en bonne place !).

nac 3

L’ambiance cosy du salon et son canapé nous invite à une réflexion autour de notre relation au sauvage, à la nature, en nous poussant à nous interroger sur le choix d’adopter de tels animaux avec la diffusion à la télé d’interviews de propriétaires de NAC (issues d’une web-série d’Arte spécialement adaptée en vidéo courte pour le Muséum). Le bureau inspecte quant à lui les aspects réglementaires de l’acquisition d’un NAC.

L’exposition se clôture sur la note onirique d’un conte pour enfants dans la chambre de bébé, dont le couffin abrite un drôle d’occupant …

nac 2

Je clôturerai pour ma part cette chronique par la présentation de deux NAC que j’ai particulièrement appréciés : un… Mogwaï & un Gremlin ! Par cette évocation cinématographique de créatures de fiction, l’exposition illustre d’une métaphore poétique une réalité bien plus cruelle : bien trop souvent considérés comme des biens de consommation ou des peluches vivantes à offrir, l’adoption d’un NAC ne doit pourtant pas se faire à la légère car ils demeurent avant tout des êtres vivants à respecter.

Mariette Escalier

Muséum d’Histoire naturelle de Toulouse, 35 allées Jules Guesde, 31000 Toulouse

Expo-dossier au 1er étage (accès compris dans le billet d’entrée de l’exposition permanente)

Progammation autour de l’exposition : plus d’infos sur la page Facebook du Muséum

Concours photo « votre plus belle photo de NAC » jusqu’au 22 juillet

Partager : Facebook Twitter Email

 


Mariette Escalier Plus d'articles de