Close

Printemps du Rire : Olivier Maraval propose un conte musical pour enfant au centre culturel des Minimes

31 Mar Publié par dans Jeune Public | Comments

 

A l’occasion de la 21ème édition du Printemps du Rire, Olivier Maraval sera au centre Culturel des Minimes pour présenter son conte musical « Le petit garçon qui posait trop de questions » le dimanche 3 avril pour 3 représentations.

Le bibliothecaire

C’est un fait: lorsqu’on est tout petit, la curiosité nous envahi et nous fait poser tout un tas de questions sur les choses qui nous entourent. C’est le cas de Jules, un petit garçon qui ne cesse d’interroger ses parents sans arrêt, sans obtenir vraiment les réponses qu’il souhaite. Seul son grand Père Anatole se plaît à lui répondre, jusqu’au jour où il s’en ira rejoindre les étoiles…

Dans cette jolie histoire, Olivier Maraval endosse le rôle d’un bibliothécaire, qui se trouve être le petit-fils de Jules. A l’aide de ses marionnettes, il a décidé de nous conter l’histoire de ce petit garçon curieux, qui souhaitait tout connaître du monde, et qui – bien plus tard – lui léguera d’ailleurs sa bibliothèque.

Sur un texte original de Joseph Agostini, Olivier Maraval signe une mise en scène astucieuse et pleine de surprises entre textes et chansons, qui ravira les petits comme les grands. Embarquez pour un spectacle plein de poésie et de tendresse, interactif, musical, et adroitement interprété, qui incite les enfants à poser des questions, à lire et à voyager dans leur imagination.

Camille W.

maravalMarionnettes et collaboration artistique : Cie Des Mains Des Pieds
D’après un texte original de Joseph Agostini

Musique : Frédéric Bry
Adapté, mis en scène et avec Olivier Maraval

Infos pratiques :

A partir de 3 ans.
3 représentations le 3 avril :11h, 14h30, et 16h. Victime de son succès, il reste peu de places pour assister au spectacle. Ne tardez pas à réserver !

Réservations au 05 61 22 51 77

ou 07 83 99 24 38

Centre Culturel des Minimes 
place du marché aux cochons – 31200 Toulouse

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Camille Willer Plus d'articles de