Close

« Les films que j’aime » du réalisateur Michel Gondry

06 Juin Publié par dans Cinéma | Commentaires

Après la rencontre avec Michel Gondry au sujet de son film « Conversation avec Noam Chomsky », voici les films qu’il aime. Bonne lecture !

le_voyage_en_ballon1) Le film qui vous a causé votre premier choc cinématographique.
Le premier film que j’ai vu : Le Voyage en ballon d’Albert Lamorisse. C’était projeté à l’école le jeudi après-midi, où il n’y avait pas cours, mais on y restait car il y avait des activités, pendant que nos parents travaillaient. Et ils avaient projeté ce film. Rien que d’en parler j’ai envie de le revoir par exemple. J’adore ce film.
Sinon, découvrir les Chaplin quand j’étais petit.

2) Le film qui vous a fait dire « je veux être réalisateur ».
Je suis entré dans la réalisation par les clips, et je n’avais pas du tout l’ambition de devenir réalisateur de longs-métrages. Il y avait les clips de Tim Pope par exemple qui avait fait plein de clips avec The Cure, c’est comme la relation que j’ai eu avec Björk.

(Tim Pope a également réalisé les clips de The Lovecats, In Between Days, Close To Me, Boys Don’t Cry, Why Can’t I Be You ?, Just Like Heaven, Pictures of You, Never Enough, Friday I’m In Love et Wrong Number)

3) Le film que vous offrez le plus.
Les miens, parce que je les ai gratuitement (rires). Je n’offre pas beaucoup de films. On va dire L’Atalante de Jean Vigo.
atalante-1934-11-g

4) Le film que vous ne vous lassez pas de revoir.
Le Goût des autres, par exemple, que j’ai vu 4 ou 5 ou 6 fois.

**

jpg_clouzot_picasso5) Le film qui vous fait dire « il devrait être obligatoire au Bac ! ».
J’ai pas vraiment apprécié le bac, j’ai passé un bac technique de tapisserie en lice. Alors le film qu’on devrait voir au bac, Le Mystère Picasso c’était un peu une sorte d’influence, d’inspiration à faire ce projet.

6) Le film qui vous fait dire « c’est mon histoire, ça ! » (un film dont vous êtes le réalisateur serait une réponse trop facile).
C’est pas mon histoire mais Mes petites amoureuses de Jean Eustache auquel je m’identifie beaucoup.
mes-petites-amoureuses-002

7) Le film dont vous avez repoussé le visionnage à cause d’un gros préjugé et qui vous fait dire « les préjugés, c’est tout pourri ».
Le Prénom par exemple. Quand je l’ai regardé, je l’ai trouvé distrayant, c’est déjà pas mal.

8) Le film dont vos amis disent « tu regardes ça, toi ? ».
Il y en a beaucoup. Les Farrelly brothers, tous leurs films. Ou alors il y en a un qui s’appelle Night at the Roxbury, une comédie américaine que j’aime beaucoup avec Will Ferrell.

9) Le film que vous n’avez jamais rendu à son propriétaire… d’ailleurs, il peut toujours courir pour le récupérer.
Tous les films, on ne les rend jamais. De toute façon, quand on prête un DVD autant le donner.

10) Le film qui vous fait voyager et qui vous a décidé à aller dans les lieux décrits.
On revient encore au premier film que j’ai cité, parce que c’est son but. Ou alors, par exemple, j’ai vu un film de Philippe Lioret qui s’appelle L’Équipier et j’ai vraiment eu envie de visiter le phare de La Jument et cette île d’Ouessant. J’ai vu aussi un autre documentaire sur quelqu’un qui allait en Terre Adélie, en Antarctique, et c’était très très intéressant. Cela me donnait presque envie d’y aller.
equipier-2004-10-g

Tenant311) Le film qui vous enracine.
Le Locataire, ça me rappelle tellement ce que j’ai vécu à Paris. C’est tellement de visions justes du Paris de cette époque, on voit le trou des Halles. J’ai grandi à Versailles mais quand on est allé à Paris…

12) Le film qui devrait être remboursé par la sécurité sociale.
Le mien ! (rires) Un film qui rend heureux j’imagine. Hibernatus
hibernatus

13) Le film qui ne vous quitte pas.
J’étais accro à la série « 30 Rock » pendant quelques mois. J’avais un attachement, quand on a un peu le blues, quand on est pas très en forme, j’avais une sorte d’addiction aux séries américaines comme ça. Mais moi, je ne regarde que les séries drôles. Les séries sérieuses ne m’intéressent pas.

14) Le film dont vous pouvez réciter des dialogues par cœur (non… un film dont vous êtes le réalisateur serait une réponse trop facile).
Comme tout le monde : Les Tontons flingueurs

Une preuve ?
« Il chante et puis crac, un bourre-pif ! »

15) Le film qui est votre dernier coup de cœur.
Tel père, tel fils
telpere

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de