Accueil MusiqueMusique classique Tugan Sokhiev, le « Dirigentenwunderwaffe » persiste et signe