Accueil MusiqueOpéra Macbeth : le coup de poing d’un Verdi toujours politique