Accueil CultureLittérature Marie Hélène Lafon, ou la restitution du monde