Accueil Théâtre Le lent ensevelissement par le temps ou « encore une journée divine »