Close

[Cinémathèque] Voyage dans le paysage audiovisuel français avec l’Inathèque de la bibliothèque

04 Avr Publié par dans Cinéma | Comments

On continue d’explorer les ressources de la bibliothèque de la cinémathèque de Toulouse, avec aujourd’hui le poste de consultation multimédia Inathèque qui permet de consulter l’ensemble des collections de l’Ina et une sélection de films numérisés par le CNC. Films, télévision, radio, archives du web, des millions d’heures d’images et de sons sont disponibles pour les étudiants, les chercheurs, les curieux ! Toute l’équipe de la bibliothèque vous attend pour vous aider dans vos recherches, et Magali nous en dit plus sur le poste Inathèque.

inatheque

PRÉSENTATION DE L’INATHEQUE

Cette offre est le fruit d’un partenariat avec l’Ina (Institut national de l’audiovisuel) et le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée).
L’Ina est une entreprise publique culturelle de l’audiovisuel qui sauvegarde et partage les archives de la radio et de la télévision française. 365 jours par an et 24 heures sur 24, l’Ina enregistre, stocke, numérise, décrit les programmes diffusés. Les fonds proposés à la consultation augmentent d’environ 1 million d’heures par an.
Les collections couvrent une grande partie de la mémoire du xxe siècle en images et en sons enregistrés. Elles rassemblent les programmes de la radio-télévision publique : 80 ans de radio et 70 ans de télévision, et depuis 2009, une partie de la production web.

L’Inathèque existe depuis 1995 et est consultable dans les 7 centres Ina en France ainsi que dans 16 grandes bibliothèques depuis 2013.

Sur le site Ina.fr, on trouve seulement 0,8 % des vidéos proposées sur le poste de consultation disponible à la bibliothèque de la cinémathèque.

Le CNC a numérisé 7000 films depuis 2006 afin de les rendre accessibles à un large public. Sa mission est, entre autre, de collecter, conserver, restaurer et valoriser le patrimoine cinématographique. Dans ce cadre, le CNC reçoit au titre du dépôt légal les documents cinématographiques. Il est le dépositaire d’éléments filmiques issus des travaux des précurseurs de l’image animée jusqu’aux plus novateurs des réalisateurs contemporains. Tous les genres, tous les courants cinématographiques, tous les pays, tous les thèmes sont représentés. Cette collection permet de retracer l’histoire du cinéma depuis la bande du praxinoscope théâtre d’Émile Reynaud de 1892 jusqu’aux réalisations contemporaines.

Pour explorer ces riches catalogues, Magali vous propose de suivre comme fil directeur la programmation du festival Zoom Arrière 2016.

TELEVISION

Fictions, documentaire, magazines et journaux d’actualité, émissions de divertissement, talk shows, retransmissions, sans oublier les vidéoclips et la publicité, tous les genres télévisuels sont consultables à l’Inathèque.
Le fonds d’images filmées de l’Ina remonte à 1914, donc bien avant le développement de la télévision. Jusque dans les années 1960, la presse filmée diffusée dans les cinémas était l’unique source d’images animées pour suivre l’actualité. Plus de 33 000 documents de ce type sont consultables à la bibliothèque de la cinémathèque.
Le fonds rassemble également les archives des chaînes de la télévision publique diffusées depuis 1947. à partir de 1995, les programmes des 7 chaînes nationales hertziennes ont fait l’objet d’une conservation dans le cadre du dépôt légal. À partir de 2001, la collecte s’est étendue progressivement aux chaînes du câble, du satellite et de la TNT gratuite, et aux stations régionales. Aujourd’hui plus de 100 chaînes sont collectées : chaînes généralistes, thématiques, information en continu, sport, musique, jeunesse…

Ill 1 pascal greggory

-> L’invité d’honneur du 10ème festival Zoom Arrière est l’acteur Pascal Greggory. En plus des nombreux films dans lesquels il a joué, on retrouve l’acteur sur les plateaux de télévision pour parler de son travail et de sa carrière, par exemple aux côtés de Dominique Blanc dans l’émission Des mots de minuit en septembre 2009.

-> On peut aussi découvrir ses liens avec Patrice Chéreau dans un documentaire réalisé en 1996 par Stéphane Metge : Une autre solitude.

Ill 2 voyage dans la lune

->En écho avec le thème de la restauration cinématographique, De l’or dans les bobines est un reportage de Jean-Karl Lambert sur la collecte, la conservation et la restauration de films anciens, diffusé dans l’émission Complément d’enquête en 2012.

-> On trouve également dans les archives de la télévision un débat mettant en présence Isabella Rossellini, Agnès Varda, Jean Rouch et Vittorio Giacci présentant les enjeux de la conservation du patrimoine cinématographique durant l’émission Du côté de chez Fred (Antenne 2, le 16/05/1990)

RADIO

Tous les genres radiophoniques sont présents : fiction, musique, documentaire, entretiens et portraits, magazines et journaux parlés…
Le fonds rassemble les documents sonores diffusés à la radio publique, les plus anciens datant de 1933. Depuis le 1er janvier 1995, sont collectés au titre du dépôt légal les programmes des 5 chaînes nationales de Radio France (France Culture, France Inter, France Info, France Musique(s), Radio Bleue/France Bleu). A partir du 1er janvier 2002 et par phases successives, le dépôt légal s’est étendu à des chaînes périphériques nationales, à des chaînes thématiques et à RFI, chaîne publique internationale.
Actuellement, environ 20 stations de radio sont collectées.

-> On peut retrouver Pascal Greggory à la radio, sur France Culture par exemple lors d’un entretien avec Michel Ciment dans l’émission Projection privée du 1er mai 2010 dans lequel il évoque sa carrière, son métier, ses liens avec Jacques Doillon, Eric Rohmer et Patrice Chéreau. Rencontre avec Pascal Greggory.

-> La question de la conservation et de la restauration du patrimoine cinématographique a également été abordée à la radio et on peut écouter des personnalités aussi variées que les réalisateurs Martin Scorsese ou Georges Franju, le critique de cinéma Jean Douchet, ou l’ancienne conservatrice des Archives françaises du film Michèle Aubert.

CNC

Courts et longs-métrages, films français et cinématographies étrangères sont présents dans les collections numérisées. Les différentes formes d’écriture cinématographique : publicité, fiction, animation, actualités, documentaires, essais d’acteurs, scènes coupées peuvent être étudiées à travers 7000 références, de 1892 à aujourd’hui.

      OLYMPUS DIGITAL CAMERA            OLYMPUS DIGITAL CAMERA

-> Si vous n’avez pas eu l’occasion de voir El Dorado de Marcel L’Herbier en soirée d’ouverture de Zoom Arrière, vous pouvez vous offrir une séance de rattrapage à la bibliothèque de la cinémathèque (attention, le film a été numérisé sans accompagnement musical).

ARCHIVES DU WEB

L’archive web est constituée des sites relevant du domaine de la communication audiovisuelle comme les sites des chaînes ou les web TV et web radio par exemple.
Depuis 2009, l’Ina procède à des collectes régulières de plus de 13 000 sites.

Dans la pratique, le poste Inathèque est situé au fond à droite de la bibliothèque. Il est isolé du poste voisin. Si vous le souhaitez, on vous fournit un casque audio sur simple demande auprès de l’équipe de la bibliothèque. Vous pouvez aussi utiliser le vôtre. Vous rentrez les éléments de votre recherche dans les bonnes cases, et si vous avez besoin d’aide, l’équipe de la bibliothèque vous aidera avec plaisir.

Voici les différentes étapes pour visionner le documentaire sur Eva Perón projeté à Cinélatino cette année. Une fois trouvée, l’émission peut être lue en plein écran.
Bons visionnages !

IMG_3647     IMG_3593

IMG_3596     IMG_3601

BIBLIOTHEQUE DE LA CINEMATHEQUE DE TOULOUSE 69 rue du Taur
Horaires : du mardi au samedi, de 14h à 18h, jusqu’à 19h30 le jeudi.
Entrée libre, mais pensez à prendre un ticket à l’accueil du hall au rez-de-chaussée de la Cinémathèque.
Consultation uniquement sur place, mais photocopieuse à disposition (A4 à 15 centimes et A3 à 30 centimes).

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de