Close

Rencontres avec les équipes de films du 28 octobre au 3 novembre

27 Oct Publié par dans Cinéma | Comments

babysittingMercredi 28 octobre : Trois avant-premières avec alors trois rencontres avec l’équipe du film « Babysitting 2 ». Sortie nationale le 2 décembre.

UGC Toulouse, 19h45
Méga CGR Blagnac, 20h00
Gaumont Labège, 20h30

Sonia souhaite présenter Franck à son père, Jean-Pierre directeur d’un hôtel écologique au Brésil. Toute la bande s’y retrouve ainsi pour y passer des vacances de rêve. Un matin, les garçons partent en excursion dans la forêt amazonienne. Jean-Pierre leur confie sa mère acariâtre Yolande. Le lendemain, ils ont tous disparu… On a juste retrouvé la petite caméra avec laquelle ils étaient partis. Sonia et son père vont regarder cette vidéo pour retrouver leur trace…

*

un + uneJeudi 29 octobre : Rencontre avec le réalisateur CLAUDE LELOUCH, l’acteur JEAN DUJARDIN et l’actrice ELSA ZYLBERSTEIN pour l’avant-première du film « Un + Une ». Sortie nationale le 9 décembre.

Gaumont Wilson, 20h30

Antoine ressemble aux héros des films dont il compose la musique. Il a du charme, du succès, et traverse la vie avec autant d’humour que de légèreté. Lorsqu’il part en Inde travailler sur une version très originale de Roméo et Juliette, il rencontre Anna, une femme qui ne lui ressemble en rien, mais qui l’attire plus que tout. Ensemble, ils vont vivre une incroyable aventure…

*

arbreJeudi 29 octobre : Projection unique du documentaire « L’Arbre » en présence du producteur PIERRE MATHIOTE.

Utopia Toulouse, 20h30

« L’Arbre est l’histoire de ma grand-mère Azniv Martirossian. C’est elle qui m’a raconté le génocide de 1915 dont elle fut la seule survivante des 38 membres de ma famille. Involontairement, cela est devenu une partie de ma vie. J’étais si profondément impressionné que j’ai le sentiment d’avoir tout vu de mes propres yeux. Ses récits sur les massacres des enfants se sont imprimés dans ma conscience. Je me souviens que lorsque ma grand-mère me racontait son histoire, elle devenait parfois silencieuse et son visage restait distant, froid ; elle disait qu’elle ne se souvenait plus de rien. Plus tard, après sa mort, j’ai compris qu’elle se souvenait de tout mais qu’elle ne voulait pas gâcher notre insouciance d’adolescents avec ses récits d’horreurs perpétrés par le gouvernement turc. Après un siècle de séparation, je reviens en Anatolie qui fut autrefois l’Arménie occidentale, pour refaire le parcours de sa déportation. »
Cette histoire personnelle appartient à l’histoire collective de tous les Arméniens.


L’Arbre – Bande-annonce par fondationshoah

*

indognadosMardi 3 novembre : Projection unique du documentaire « Indignados, paroles et actions » en présence de la réalisatrice MERITXELL DE LA HUERGA.

Utopia Toulouse, 20h30

Le mouvement des Indignados ou Mouvement 15M est un mouvement non violent, né sur la place de La Puerta del Sol, à Madrid, le 15 mai 2011. Le nom « Indignados » a été donné par les médias et inspiré du titre du manifeste Indignez-vous !, écrit par Stéphane Hessel. Les manifestants se réfèrent eux au sigle 15M (pour 15 mai, date de commencement du mouvement). Bien que les manifestants forment un groupe assez hétérogène, ils ont en commun un désaveu des citoyens envers la classe politique, la volonté d’en finir avec le bipartisme politique en Espagne, et avec la corruption. Le Mouvement 15M a influencé des mouvements sociaux nés ensuite, comme Occupy Wall Street aux Etats-Unis, ou YoSoy132, au Mexique.
« J’ai pris la décision de réaliser le documentaire Indignados, paroles et Actions lorsque me parvenaient en France, mon pays de résidence, les terribles nouvelles sur la crise en Espagne et ses conséquences dévastatrices. Cependant, je soupçonnais que la réalité exposée par les grands médias ne correspondait pas à ce qui se passait dans le pays, dans les rues, dans les assemblées organisées par tous ces citoyens indignés… Et même si, un an après la création du Mouvement 15M, la presse en parlait de moins en moins, j’avais l’intuition que ce mouvement était un tournant dans l’histoire du pays, et que son ampleur et son importance n’étaient pas anodines.
C’est alors que j’ai décidé de voyager en Espagne pour filmer ce qui s’y passait réellement, et comprendre qui étaient les Indignados, quelles étaient leurs luttes, qui pointaient-ils du doigt, quels étaient leurs réussites, comment s’organisaient-ils, etc. Ce film, est une esquisse de la lutte du 15M. Il nous montre que sans la résistance des Indignados, sans leur besoin de justice et leur courage, la machine destructrice du système néolibéral avancerait inexorablement dans notre pays, sans être entravée. » (Meritxell de la Huerga)

Indignados. Palabras y Acciones. (Les Indignés. Paroles et Actions.) from Meritxell de la Huerga on Vimeo.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de