Close

La guitare en duo

17 Fév Publié par dans Musique classique | 1 commentaire

Le 13ème concert à l’Orangerie de Rochemontès reçoit le Duo Mélisande constitué de deux jeunes et brillants guitaristes, le Toulousain Sébastien Llinares et le Lillois Nicolas Lestoquoy. Ce dimanche 1er mars, dans ce bel écrin niché au milieu du parc à la française dessiné par Le Nôtre, ces deux musiciens passionnés offrent une version particulièrement originale, transcrite pour deux guitares, des célèbres Variations Goldberg, chef-d’œuvre de Johann Sebastian Bach. La musique espagnole Joachim Turina (Cinq danses gitanes) et Isaac Albéniz (Tango et Mallorca) occupe la seconde partie de ce concert donné en partenariat avec l’Institut Cervantès de Toulouse.

Le Duo Mélisande  Sébastien Llinarès et Nicolas Lestoquoy

Le Duo Mélisande permet de découvrir la guitare à la fois instrument de l’intime mais aussi « petit orchestre » comme le déclarait Berlioz, grand orchestrateur, dont c’était l’instrument de prédilection. Grâce à cette nouvelle génération de musiciens modernes et très doués, l’instrument à six cordes revient sur le devant de la scène. Sébastien Llinares et Nicolas Lestoquoy contribuent à élargir son répertoire.

Sébastien Llinares est né en 1978 à Toulouse. Après une formation classique, des études de musicologie et de jazz, il est remarqué à l’Académie Internationale de Musique de Cagliari (Sardaigne) où il obtient une bourse d’étude lui permettant d’intégrer la classe de Rafael Andia à l’École Normale Supérieure de Musique de Paris. Soutenu ensuite par la Fondation Zalesky, il obtient en peu de temps son diplôme supérieur de concertiste. Son professeur dit alors de lui : « Sébastien a un talent unique qui le place au niveau des plus grands. Une technique à toute épreuve, alliée à un son rare, donne à sa musique une force peu commune. Il montre une telle facilité qu’on n’a jamais l’impression d’effort, impression habituelle même chez les grands guitaristes. »

Aujourd’hui, Sébastien visite le répertoire en cherchant la voie d’un nouveau romantisme où la clarté formelle, la conscience historique et la spontanéité tentent d’établir un dialogue entre les styles et les époques. Il joue une guitare moderne de concert du luthier Graham Caldersmith et une guitare baroque du luthier Charles Besnainou.

Nicolas Lestoquoy est à la fois guitariste et compositeur. Né en 1982 à Lille, il commence à six ans son apprentissage auprès du guitariste, peintre et poète Xavier Descamps avec qui il forge son goût pour la musique classique à travers la guitare. Quelques années plus tard, il obtient une médaille d’or au conservatoire de Lille dans la classe de son professeur Jean Philippe Gruneissen. Il entre à l‘École Normale Supérieure de Musique de Paris pour travailler avec le maître Alberto Ponce. Avec ce dernier, Nicolas noue une relation privilégiée. Il sera son dernier élève à obtenir le Diplôme Supérieur de Concertiste.

De cet enseignement riche et intense, Nicolas s’imprégnera autant de l’exigence musicale et technique que du respect des compositeurs et de l’humilité qui en découle.
Il met son talent au service de nombreuses musiques. Ainsi, en récital, il joue Johann Sebastian Bach, Mauro Giuliani, Emilio Pujol ou Francisco Tarrega ; en duo guitare et clarinette avec le « Duo Aurora », il interprète des musiques de Mark Houghton, Laurent Boutros… En duo guitare et violon avec le « Duo des Nuages », il visite les chefs-d’œuvre écrits pour cette formation. En 2012, il répond à l‘invitation du guitariste Sébastien Llinares et créé avec lui le «Duo Mélisande».

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Duo Melissandedimanche 1er mars 2015 à 16 h 30 à l’Orangerie de Rochemontès (Seilh)

Réservation

.

.

Partager : Facebook Twitter Email

 

Un commentaire


Serge Chauzy Plus d'articles de