Close

Les Passions intimes

04 Déc Publié par dans Musique classique | 1 commentaire

Les prochains concerts des Passions-Orchestre Baroque de Montauban mettent en exergue trois instruments solistes emblématiques de la période baroque : la flûte à bec, la viole de gambe et le violoncelle baroque.

Jean-Marc Andrieu, flûte à bec et directeur des Passions - Photo J. J. Ader -

Etienne Mangot, viole de gambe et violoncelleOn connaît le soin avec lequel l’ensemble et son directeur musical Jean-Marc Andrieu réalisent la résurrection des partitions chorales et instrumentales du Grand Siècle qui requièrent d’importants effectifs : les œuvres majeures de Jean Gilles ou celles de Mondonville, Rameau, Charpentier, spectaculaires oratorios et grands motets avec solistes et chœur, bénéficient grâce à ces interprètes aguerris de superbes exécutions de concert et d’enregistrements discographiques de qualité.

Le directeur musical des Passions-Orchestre Baroque de Montauban a décidé cette fois de mettre à l’honneur son instrument de prédilection : la flûte à bec. Ce sont trois projets plus intimistes et purement instrumentaux qu’il propose en cette fin d’année 2014. Après la série de concerts estivaux« Flûte et Flûte » déclinant avec humour la rivalité entre la flûte à bec et la flûte traversière, puis la sortie du disque original et joyeux « FolieS ! », voici« Simple et double », un programme original dans lequel les Passions célèbrent le mariage heureux de la flûte à bec avec la viole de gambe et le violoncelle.

Absents des orchestres symphoniques créés à la fin du dix-huitième siècle, la flûte à bec et la viole de gambe sont deux instruments emblématiques de l’époque baroque. Leurs sonorités douces, leur capacité à exprimer des phrases volubiles, mélancoliques ou virtuoses sont parfaitement exploitées par de grands compositeurs comme Telemann ou Sammartini. Ce programme de quatre concertos représentatifs de la fin du baroque fera également apprécier le violoncelle dans un concerto de Sammartini rarement joué.

Pour cette célébration, Jean-Marc Andrieu, à la flûte à bec, est rejoint, à la viole de gambe tout comme au violoncelle, par Etienne Mangot qui pratique ces deux instruments à cordes avec musicalité et virtuosité. Liv Heym et Nirina Betoto, violons, Clémence Gouët, alto, Jean-Paul Talvard, contrebasse et Yasuko Uyama-Bouvard, clavecin, complètent la distribution instrumentale de ce programme raffiné intime et original.

Le vendredi 12 décembre à 20 h 30, Les Passions seront au Théâtre Olympe de Gouges de Montauban. Le lendemain, 13 décembre, à 20 h 30 également, le même programme sera offert à la chapelle Sainte-Anne de Toulouse.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Renseignements et réservations :

Les Passions – www.les-passions.fr –

Tèl: 05 63 22 19 78

Pour Toulouse, réservation sur www.festik.net

Programme des concerts donnés le 12 décembre 2014 à 20 h 30 au Théâtre Olympe de Gouges de Montauban et le 13 décembre 2014 à 20 h 30 à la Chapelle Sainte-Anne

Partager : Facebook Twitter Email

 

Un commentaire


Serge Chauzy Plus d'articles de