Close

Autour de Bach, le violon…

08 Mai Publié par dans Musique classique | Commentaires

Le printemps stimule les audaces et les inventions. La session du 18 mai des très conviviaux concerts de l’Orangerie de Rochemontès réserve une belle rencontre musicale avec l’un des artistes les plus originaux et les plus accomplis du moment, le violoniste David Grimal. Dans un programme pour violon seul, ce musicien hors norme traverse toute l’Histoire de la musique occidentale autour de l’un de ses fondateurs les plus influents, Johann Sebastian Bach.

Le violoniste David Grimal © Benoît Linéro

Après le Conservatoire de Paris, où il a travaillé avec Régis Pasquier, David Grimal a bénéficié des conseils d’artistes prestigieux, tels que Shlomo Mintz ou Isaac Stern. Sollicité par de nombreux orchestres sous la direction de chefs prestigieux, il est dédicataire d’un grand nombre d’œuvres de compositeurs d’aujourd’hui. Depuis des années, David Grimal poursuit par ailleurs une collaboration avec Georges Pludermacher en récital. Les deux artistes se produisent dans le monde entier et leur discographie, qui comprend des œuvres de Ravel, Debussy, Bartók, Franck, Strauss, Enesco, Szymanowski et Janáček, a obtenu des récompenses prestigieuses. En 2009, l’enregistrement par David Grimal de l’intégrale des Sonates et Partitas de Bach, accompagnée de Kontrapartita (une création de Brice Pauset qui lui est dédiée), a obtenu le Choc de Classica – Le Monde de laMusique. Son enregistrement du Concerto pour violon de Thierry Escaich avec l’Orchestre National de Lyon a quant à lui reçu le Choc de Classica en 2011.

En marge de sa carrière de soliste, David Grimal a souhaité s’investir dans des projets plus personnels. L’espace de liberté qu’il a créé avec l’ensemble orchestral Les Dissonances lui permet de développer son univers intérieur en explorant d’autres répertoires, qui ont déjà fait l’objet de plusieurs enregistrements. Le passionnant album réunissant le Concerto pour violon et la Symphonie n° 4 de Brahms vient de sortir. Toujours sous l’égide des Dissonances, il a également créé « L’Autre saison », un cycle de concerts en faveur des sans-abris, en l’église St Leu à Paris.

Artiste en résidence à l’Opéra de Dijon depuis 2008, David Grimal enseigne le violon à la Musikhochschule de Sarrebruck en Allemagne, donne de nombreuses master-classes et a été membre du jury du Concours International Long-Thibaud à Paris en 2010. Il joue sur un Stradivarius, le « ex-Roederer » de 1710, et sur un violon fait pour lui par le luthier français Jacques Fustier, le « Don Quichotte ».

Le récital de Rochemontès permet au grand violoniste d’offrir un programme exceptionnel autour de l’œuvre pour violon seul de Bach. Au cours de ce voyage musical ininterrompu, David Grimal instaure un dialogue entre le « grand œuvre » du Cantor de Leipzig et les musiques ultérieures qu’il a inspirées. Alternant des pièces de Bach (Sonates et Partitas) et de compositeurs d’hier et d’aujourd’hui (Bartók, Escaich, Ysaÿe…), l’interprète entend ainsi éclairer un parcours initiatique à travers les siècles.

Seuls quelques deux-cents privilégiés pourront vivre l’expérience dans ce lieu magique de l’Orangerie de Rochemontès, particulièrement propice aux confidences musicales.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Réservations et plan en ligne

L’Orangerie de Rochemontès (Seilh)
dimanche 18 mai à 16h30

 

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de